Apex Legends a franchi la barre des 25 millions de joueurs en une semaine. Et le succès ne devrait pas en démordre de sitôt.

Le succès d’Apex Legends n’est pas parti pour être une histoire sans lendemain. Respawn Entertainment compte d’ailleurs bien profiter de la Saint-Valentin pour incorporer de nouveaux skins, et espérer continuer de grossir. Aujourd’hui, le jeu compte 25 millions de joueurs.

Ce chiffre, impressionnant, a été officialisé par le CEO Vince Zampella à l’occasion d’une note publiée le 11 février 2019 sur le site officiel. Il n’a donc fallu que sept jours à Apex Legends pour attirer 25 millions de personnes sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Et à en juger par la popularité éclair, le momemtum et le calendrier établi par le studio, la performance ne fera que grimper dans les semaines à venir.

Capture d’écran Twitch du 12 février 2019 // Source : Numerama

Une victoire implacable sur Twitch

Il y a encore 10 jours, Fortnite, qui a occupé l’espace médiatique de janvier à décembre en 2018, était sur toutes les lèvres. Aujourd’hui, Apex Legends domine implacablement les débats. Il suffit de se rendre sur la plateforme Twitch pour se rendre compte de l’ampleur du — nouveau — phénomène. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Apex Legends cumule près de 140 000 spectateurs, là où Fortnite n’atteint même pas les 40 000. On peut notamment y voir une exode de l’un vers l’autre, dont le parfait symbole se nommerait Ninja.

Vidéaste qui a fait sa renommée — et sa fortune — avec Fortnite, Tyler « Ninja » Blevins est passé sous le pavillon Apex Legends. Il n’est pas le seul à avoir migré : shroud (plus de 5 millions d’abonnés sur Twitch), Dakotaz (plus de 3 millions d’abonnés) ou encore Lirik (plus de 2 millions d’abonnés) ont suivi la tendance. Et si les jeunes regardent leurs streamers favoris jouer à Apex Legends, alors ils vont forcément s’y essayer à leur tour au détriment de Fortnite. Sur ce point, le business model articulé autour du free-to-play est une aubaine : on peut passer de l’un à l’autre sans débourser un seul euro ou dollar, comme on change de chaîne sur la télévision.

Respawn Entertainment et Electronic Arts sont dès lors parvenus à se mettre les streamers populaires du moment dans la poche. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le premier événement majeur du jeu prendra la forme d’un tournoi sponsorisé par Twitch et réunissant les 48 plus grands vidéastes de la plateforme les 12 et 19 février. Pour Apex Legends, cette opération de communication est un coup de génie et peut-être réunira-t-elle plus de 600 000 spectateurs sur un seul live en même temps. Une prouesse réussie par Ninja à deux reprises sur Fortnite (une partie avec Drake et une compétition organisée à Las Vegas).

Outre sa compréhension parfaite de la cible et, surtout, de ceux qui peuvent l’influencer, Respawn Entertainment a un calendrier bien garni concernant Apex Legends, dérivé de la franchise Titanfall (reconnue pour son gameplay, critiquée pour son contenu). Ainsi, dès le mois de mars, la première saison sera lancée — un schéma calqué sur celui de Fortnite avec mises à jour, rééquilibrages, ajouts de contenus et passe de combat (un sésame payant qui permet de débloquer des objets cosmétiques).

Il y a 10 jours, Apex Legends n’existait pas (il fut disponible peu après son annonce). Aujourd’hui, il est en passe de devenir le jeu à suivre en 2019. Comme Fortnite en 2018 et PUBG en 2017. À chaque année son Battle Royale.

À lire sur Numerama : Apex Legends  : les 5 choses à savoir pour bien débuter

 

Partager sur les réseaux sociaux