Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Netflix augmente ses tarifs aux États-Unis : c'est la plus grosse hausse de son histoire

Netflix vient de réaliser la plus grosse augmentation de ses tarifs de son histoire aux États-Unis. Fait marquant : son abonnement le moins cher augmente également pour la première fois.

Netflix a décidé d'augmenter les tarifs de tous ses abonnements aux États-Unis, a rapporté l'agence Associated Press le 15 janvier 2019. Ce sont les hausses les plus importantes de l'histoire de la plateforme : il s'agit d'une augmentation entre 13 % et 18 % en fonction des tarifs. Les autres pays où Netflix est présent, comme la France, ne sont pas touchés.

C'est le tarifs Standard à deux écrans qui subit la plus forte hausse, passant de 10,99 à 12,99 dollars mensuels.

Autre fait marquant : l'abonnement de base à un écran augmente lui aussi pour la première fois, de 7,99 dollars à 8,99 dollars par mois, alors que la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) était jusqu'ici toujours parvenue à ne pas changer ce prix d'entrée de gamme. Reed Hastings, le CEO de l'entreprise, avait encore souligné avec fierté le fait que Netflix n'avait pas augmenté le coût de cet abonnement lorsque Numerama l'avait rencontré à Paris en septembre 2018.

« Nous changeons les tarifs de temps à autres, pendant que nous continuons à investir dans du divertissement de grande qualité et d'améliorer l'expérience globale de Netflix pour que nos membres puissent en bénéficier », a confirmé la firme dans un communiqué.

Voici comment les tarifs américains évoluent :

Netflix doit augmenter ses tarifs pour continuer d'investir

En octobre 2018, Netflix annonçait avoir 137 millions d'abonnés dans le monde, dont 58,5 millions aux États-Unis. Une augmentation en moyenne de 2 dollars par mois reviendrait à engranger environ 117 millions de dollars par mois supplémentaires, soit plus d'un milliard de recettes supplémentaires sur un an.

La multinationale américaine avait déjà augmenté le montant de deux de ses abonnements en octobre 2017 : le Standard avait pris un dollar tandis que le familial (premium) avait augmenté de 2 dollars par mois (de 11,99 à 13,99 dollars).

La nouvelle semble avoir plu à Wall Street : le cours Netflix avait pris 5 % à l'ouverture ce 15 janvier 2018.

Netflix est dans une phase cruciale de son développement : la plateforme investit massivement dans les contenus originaux pour se démarquer de ses concurrents actuels (Amazon Prime Video, Hulu, YouTube, Facebook) et futurs (Apple, Disney+). La multinationale américaine s'endette actuellement par milliards pour financer ce nombre croissant de productions originales (séries, films, documentaires, etc), car elle sait que ce catalogue est un des éléments qui permettra de faire la différence dans la « guerre des contenus » que vont se mener de nombreuses plateformes concurrentes.

Alors que l’entreprise menée par Reed Hastings prévoyait au départ un investissement de 8 milliards de dollars en 2018, des analystes ont souligné que ce nombre pourrait plutôt atteindre les 13 milliards de dollars (10,5 milliards d’euros) en un an. Pour cela, Netflix lève beaucoup d'argent, mais peut aussi compter sur les revenus générés par ses abonnés.

La plateforme teste régulièrement des augmentations de tarifs dans certains pays afin de savoir comment ses abonnés réagiraient en cas de hausse des prix. La plateforme semble  en tout cas avoir encore un peu de marge : une étude de la Deutsche Bank de 2016 montrait que les abonnés sondés étaient prêts à mettre jusqu'à 17 dollars par mois pour profiter des services de Netflix.