Le site Open Culture effectue un travail de recensement des films qui peuvent être vus librement sur le web.

Tous les ans, de nouvelles œuvres entrent dans le domaine public parce que les droits patrimoniaux qui y étaient attachés ont fini par expirer — en France, ces droits s’éteignent généralement 70 ans après la mort de l’artiste. Il peut toutefois être ardu de savoir où trouver ces contenus qui ne sont plus régis par les dispositions de la propriété intellectuelle.

Si vous parlez l’anglais, le site Open Culture pourrait vous être d’un grand secours. Le site propose dans ses pages des listes très fournies d’œuvres qui sont accessibles librement, sans avoir besoin de mettre la main à la poche. Il peut s’agir d’œuvres figurant déjà dans le domaine public ou bien de contenus encadrés par une licence permissive, comme les contrats Creative Commons.

De nombreux films d’époque sont proposés. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Des films, mais pas que

Open Culture ne se limite pas seulement aux œuvres. Outre les livres et les films, on trouve aussi des contenus éducatifs. Mais la page regroupant les longs (et moins longs) métrages est indéniablement l’une des plus développées : pas moins de 1 150 films sont classés, dont des classiques, des documentaires, des projets indépendants, des œuvres récompensées et des films d’animation.

Open Culture n’héberge rien lui-même : il ne fait que rassembler des liens hypertextes qui pointent vers d’autres sites sur lesquels se trouvent les films (comme YouTube). D’ailleurs des sous-titres en anglais existent pour les films où l’on ne parle ni anglais ni français. Ainsi, si vous ne savez pas quoi regarder sur Netflix, peut-être qu’Open Culture aura ce qu’il vous faut pour vous divertir.

Partager sur les réseaux sociaux