Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le saviez-vous ? SimCity a failli sortir sur la toute première console de salon Nintendo

Grâce à un immense effort collectif, une version NES jamais sortie de SimCity a été déterrée. Cela ne nous rajeunit pas.

Véritable monument de la gestion, SimCity a été décliné sur de multiplies supports. Créé par Will Wright, le jeu a vite tapé dans l'œil de Nintendo, qui a nourri un partenariat avec Maxis pour garnir son catalogue SNES... et NES. Oui, vous lisez bien : SimCity a bien failli voir le jour sur la première console de salon de la firme nippone.

Dans un long article publié le 25 décembre 2018 sur le blog de la Video Game History Foundation, Frank Cifaldi nous raconte les coulisses de cette trouvaille qui aura mis presque trente ans à être déterrée. On retiendra en priorité que la version NES de SimCity aurait ressemblé à s'y méprendre à la déclinaison SNES -- soit avec les mécaniques réadaptées par Nintendo et Maxis.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=47&v=N0q93b_allY

SimCity aurait pu sortir sur NES

La Video Game History Foundation a visiblement pu récupérer une version numérique de SimCity grâce à deux prototypes jouables apportés dans un magasin d'occasion près de Seattle (l'un a été conservé par leur propriétaire, l'autre vendu à un collectionneur... très riche). Cela a permis à l'association, via un deal, de mettre la main sur le jeu dont le développement n'a jamais été terminé.

À quelques détails près, notamment graphiques, la Video Game History Foundation trouve que les portages NES et SNES de SimCity sont très similaires. Seule vraie différence de taille ? Les tuiles font du 3x3 sur la console la plus puissante, contre 2x2 sur la NES. Autre changement : les bandes sons ne comportent qu'une seule musique en commun alors qu'elles sont toutes deux composées par Soyo Oka, connue pour avoir travaillé sur Super Mario Kart ou encore Pilotwings. 

La version NES de SimCity intègre aussi une fonctionnalité atypique consistant à renseigner un mot sans raison au moment de la création d'une ville, mot que l'on retrouvera plus tard comme nom d'une ville soeur.

Nul ne sait pourquoi SimCity n'a finalement jamais vu le jour sur NES, d'autant qu'il avait fait une (seule) apparition publique à l'occasion du CES de 1991. De toute évidence, ces rares versions jouables suggèrent que Nintendo a bel et bien organisé des groupes de test -- comme on en fait pour d'autres produits -- avant de tout miser sur la version SNES.