Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pour apprécier le film Roma, Netflix nous dit comment bien régler sa télé

Sur la page officielle du film Roma, exclusivité Netflix, on peut découvrir des conseils de réglages pour son téléviseur.

Les différents acteurs du Septième Art commencent à brandir les boucliers face aux constructeurs, lesquels se disputent le marché de la télévision à coup d'artifices qui ne plaisent pas aux réalisateurs. C'est à cet effet que l'on a vu Tom Cruise se fendre d'une vidéo dans laquelle il explique qu'il est nécessaire de désactiver les procédés de compensation de mouvements visant à fluidifier l'image.

Et Netflix a décidé d'emboîter le pas du comédien en publiant une page de recommandations dédiées au film en noir et blanc Roma, mis en scène par Alfonso Cuaron. On y découvre plusieurs conseils qui permettent d'obtenir un rendu le plus en phase possible avec la vision du cinéaste.

Il faut tout désactiver

Pour visionner Roma dans les meilleures conditions, il faut d'abord suivre la posture de Tom Cruise, soit en mettant l'option de compensation de mouvements, généralement activée par défaut, sur OFF (le nom varie en fonction des marques mais il y a généralement le mot 'Motion' qui traîne).

Pour les couleurs, Netflix conseille de choisir le mode Normal plutôt que Chaud (image qui tirerait trop vers le jaune) ou Froid (rendu trop bleuté). La plateforme estime par ailleurs qu'il est préférable d'être propriétaire d'un téléviseur HDR, si possible Dolby Vision (l'étalonnage a été réalisé en fonction). Une astuce qui permet à Netflix de vendre sa formule Premium, la seule qui autorise le HDR.

Pour aller plus loin, Netflix suggère les réglages suivants :

Enfin, veillez à désactiver TOUS les paramètres additionnels qui chercheraient à éliminer le bruit, à mettre à l'échelle, à jouer sur les contours, à renforcer le contraste ou encore à améliorer les couleurs. En bref, l'ensemble des arguments marketing qui font rêver.