En 2019, Microsoft pourrait oser la console dénuée d'un lecteur de disque.

Microsoft nourrit de grandes ambitions dans le domaine hardware et, durant l’E3 2019, édition où il se sentira un peu seul sans Sony, il pourrait multiplier les annonces en ce sens. Selon les informations de Thurrott publiées le 16 novembre 2018, la firme de Redmond envisagerait par exemple de lancer une Xbox One sans lecteur de disque, ce qui en ferait une console de salon entièrement tournée vers le numérique (streaming et téléchargements). 

Cette nouvelle version, qui viendrait se positionner en dessous de la Xbox One S dans la gamme, permettrait d’assurer une fin de vie toujours plus douce à la concurrente de la PS4. Car Microsoft commercialiserait alors un produit sous la barre des 200 dollars à un moment du cycle de vie où le catalogue est très, très rempli. Il apparaîtrait d’ailleurs comme la plateforme idéale pour le Xbox Game Pass, abonnement qui permet d’accéder à une centaine de titres pour 9,99 euros par mois. 

Xbox One S

Un programme pour convertir ses jeux physiques 

Microsoft n’a aucune envie de léser ses utilisateurs. De fait, il lancerait en parallèle un programme qui permettrait — on-ne-sait-trop-comment — de convertir sa ludothèque physique en copie numérique. A priori, l’idée serait d’aller dans un magasin participant et d’échanger ses disques contre des codes. En espérant que la transition ne soit pas payante…

Thurrott évoque également une nouvelle Xbox One S, qui conserverait son lecteur de Blu-ray UHD et ne servirait, pour le constructeur, qu’à réduire un peu plus les coûts de production. Notez que ces futures révisions n’ont rien à voir avec Project Scarlett, nouvelle génération attendue pour 2020 et qui pourrait s’articuler autour d’une console traditionnelle et d’une box capable de faire tourner des jeux Xbox.

Partager sur les réseaux sociaux