Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tinder teste l'intégration de Bitmoji pour palier l'interdiction de s'envoyer des photos

Les développeurs de Tinder testent la possibilité de partager son Bitmoji dans les conversations.

Les créateurs de l'application de rencontre Tinder cherchent des nouveaux moyens de connecter les utilisateurs. Au début du mois, on a pu découvrir une fonctionnalité permettant de réaliser un petit clip sous la forme d'un gif et rendant bien des services aux moins photogéniques d'entre nous.

Aujourd'hui, via un article de The Verge datant du 17 juillet 2018, on apprend que les Canadiens et les Mexicains ont désormais la possibilité de s'échanger leur Bitmoji, ces bonhommes que vous pouvez créer à votre effigie, rachetés par Snapchap en 2016 et déjà disponibles dans d'autres applications tierces (iMessage chez iOS, Gboard chez Android et Google Chrome).

Un substitut aux vraies photos

L'intégration de Bitmoji dans Tinder peut être perçue comme un parfait substitut à l'interdiction de s'échanger des photos -- une règle mise en place pour éviter les dérives en tout genre. Celles et ceux désirant utiliser leur personnage cartoon pour draguer devront lier les applications Tinder et Snapchat. Ensuite, ils pourront envoyer leur Bitmoji dans les conversations une fois le match créé. Suffisant pour pimenter les discussions et augmenter le désir avant la rencontre ? Rien n'est moins sûr mais pourquoi pas.

On notera qu'il s'agit pour le moment d'un test réservé à deux pays. Dès lors, il n'est pas certain que Tinder autorise les Bitmojis ailleurs. Il témoigne en revanche de la volonté de Snap Inc. d'ouvrir un peu plus ses mascottes vers d'autres horizons en vertu de Snap Kit. Ce dernier autorise effectivement les développeurs à intégrer certaines fonctionnalités de Snapchat à leurs applications.