Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PUBG fait son mea culpa pour les bugs et promet des améliorations

Dans une lettre des développeurs, PUBG Corp. a fait amende honorable concernant les soucis techniques de Playerunknown's Battlegrounds. Et a promis du changement pour améliorer la situation.

Maintenant que PUBG n’est plus seul, son studio doit redoubler de vigilance. Comprenez par-là qu’il a encore moins le droit à l’erreur, sans quoi les joueurs migreront naturellement chez les rivaux comme Fortnite ou éventuellement Call of Duty: Black Ops IIII.

C’est peut-être cette crainte qui a poussé PUBG Corp. à publier un billet sur le site de Steam le 26 mai 2018 afin de s’excuser face à des plaintes concernant les performances techniques. « Même si nous avons fait des progrès significatifs, nous avons failli dans certains domaines […]. Récemment, nous n’avons pas fait du bon travail sur la communication à propos des changements que nous avons faits dans le jeu », peut-on lire dans le communiqué.

3 gros soucis à régler

Les développeurs expliquent s'intéresser aux retours des joueurs pour établir des priorités quand il s’agit de déployer des mises à jours corrigeant les bugs. Aujourd’hui, il y en a trois : la performance, l’optimisation serveur et la triche.

La triche, cela fait déjà des mois que PUBG y est confronté. Pour une raison évidente : plus il y a de joueurs, plus il y a de tricheurs potentiels. 

Du côté performance et optimisation serveur, les deux problèmes sont liés : « Depuis les derniers patchs, nous avons observé une augmentation des plaintes concernant des problèmes de performance, ce qui inclut des chutes de framerate, des scintillements visuels ou encore des performances globales molles. Certains des soucis ont lieu du côté du client, d’autres du côté du serveur. » 

De fait, PUBG Corp. énonce toute une palanquée d’optimisations à venir. Elles concernent énormément d’éléments, allant du personnage aux véhicules en passant par une réduction de la latence réseau. À noter que les changements seront appliqués d’une manière plus efficace : « Nous prévoyons de publier les mises à jour sur les serveurs une fois que les correctifs sont prêts plutôt que d’attendre les patchs majeurs. » Pour PUBG, le changement c'est maintenant.