Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Elon Musk est-il vraiment en train de fonder un « empire médiatique intergalactique » ?

Le fondateur de Tesla et SpaceX pourrait créer un média satirique. Cela ne serait pas le premier milliardaire à posséder un journal.

Les empires, on connaît. Les empires médiatiques aussi. Les empires médiatiques intergalactiques, en revanche, cela sonne comme une nouveauté. Et c'est précisément ce qu'a annoncé Elon Musk sur Twitter, dans un de ses fameux tweets qui oscillent entre la blague et la réalité. Cet empire, qui viendrait donc apporter de l'information à toutes les planètes colonisées par SpaceX, se nommerait Thud.

https://twitter.com/elonmusk/status/973857445683462145

Contacté par Gizmodo sur ce nouveau plan, le milliardaire a répondu par une blague : « C'est le son que fait un truc épais et lourd quand il tombe sur le sol ». Soit. Mais serait-on complètement à côté de la plaque si on souhaitait prendre au sérieux les déclarations d'Elon Musk ?

Pas vraiment : comme le rappelle le Daily Beast, Elon Musk a débauché deux têtes pensantes du média satirique anglophone The Onion, Cole Bolton et Ben Berkley. Les deux larrons ont quitté le média il y a un an en évoquant un désaccord avec la direction, mais ils travailleraient depuis leur départ à Los Angeles, sur un projet secret financé par Elon Musk. Récemment, trois autres rédacteurs de The Onion ont rejoint l'équipe. « Nous confirmons que nous n'avons rien compris à l'économie des médias et que nous sommes en train de préparer un nouveau projet humoristique », ont confirmé Bolton et Berkley au média.

Bref, il est assez clair que quelque chose se passe du côté de Los Angeles et que Elon Musk n'y est pas étranger. Le fait que des écrivains et rédacteurs du média satirique de référence participent à ce lancement devrait nous mettre sur la piste d'un projet tout autant sérieux qu'humoristique. Thud pourrait d'ailleurs ne pas avoir grand-chose à voir avec Tesla, SpaceX ou The Boring Company, mais entrer dans les lubies du milliardaire qui n'a jamais caché son amour pour la satire et n'hésite jamais à incarner sa propre parodie.

Après tout, vendre un lance-flamme ou envoyer une voiture dans l'espace étaient aussi deux blagues avant de devenir une réalité. Peut-être qu'après la joie et l'espoir, Musk souhaite être celui qui ramènera l'humour sur Terre.