Microsoft mettra bientôt à jour sa Xbox One afin qu’elle soit plus à même de tirer le meilleur de son téléviseur ou de son moniteur.

La Xbox One sera prochainement compatible, en natif, avec la résolution QHD (1440p). Une résolution que l’on trouve sur des moniteurs PC, qu’ils soient haut de gamme ou non. En quelque sorte, Microsoft veut offrir un maximum de choix aux joueurs et, surtout, entend offrir le meilleur à ceux qui n’utiliseraient pas un téléviseur pour s’adonner à leur passion. Voilà pourquoi la Xbox One S et la Xbox One X prendront également en charge la technologie FreeSync, une information que l’on savait déjà, mais confirmée une nouvelle fois par Antal Tungler d’AMD pendant l’émission Inside Xbox.

La Xbox One veut être universelle

Le FreeSync permet concrètement d’obtenir une expérience plus fluide en synchronisant constamment le taux de rafraîchissement du diffuseur avec le framerate du jeu. En usage, cela supprime les saccades intempestives et élimine le phénomène de déchirement de l’écran, très désagréable pour les yeux quand il se produit. L’arrivée du FreeSync sur Xbox One est programmée pour la mise à jour printanière du firmware.

Et Microsoft ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Plus tard dans l’année, sa console se pliera au Auto Low Latency Mode des téléviseurs compatibles (comme ceux de la marque Samsung). Sous ce nom barbare se cache en réalité un basculement automatique vers le mode image le plus adapté à la pratique du jeu vidéo, soit celui dénué des traitements alourdissant la latence et ne servant à rien quand on joue. C’est quelque chose que l’on peut faire manuellement avec une touche de la télécommande, mais, 1), tout un chacun n’est pas forcément au fait de ce réglage, 2), c’est encore mieux si le téléviseur le fait pour nous.

À l’arrivée, Microsoft souhaite vraiment que sa Xbox One — S ou X — optimise au mieux l’écran auquel elle est associée, aussi bien en matière de résolution que de technologies susceptibles d’offrir le meilleur rendu possible.

Partager sur les réseaux sociaux