Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Two Point Hospital est un remake de Theme Hospital : la preuve en vidéo

Les développeurs se cachant derrière Two Point Hospital ont beau réfuter l'idée d'un simple remake de Theme Hospital, la première vidéo de gameplay prouve le contraire.

« Nous ne voyons pas cela seulement comme une suite spirituelle de Theme Hospital  » : quand Two Point Hospital a été officialisé, Mark Webley tentait de nous faire croire que son nouveau jeu était plus qu'une resucée de son ancien succès. Ce n'est pas ce que montre la première vidéo de gameplay commentée par ses soins, en compagnie de Ben Huskins. En huit minutes, on a largement le temps de prendre conscience que Two Point Hospital s'apparente moins à une expérience fraîche qu'à un remake, certes joli, du titre culte de Bulfrog. En effet, les similitudes sont immenses et sautent aux yeux.

https://www.youtube.com/watch?v=Vh24joqgnl8

Assumez

Que Two Point Hospital reprenne les bases de Theme Hospital, cela semble évident. Après tout, on nous demandera toujours de gérer un hôpital avec le prisme de l'humour. Mais là, force est de reconnaître que c'est peu ou prou les mêmes jeux : on installe un poste d'accueil, puis une salle de diagnostic, puis une pharmacie, puis on embauche du personnel etc. L'habillage a été revu pour épouser les standards d'aujourd'hui, aussi bien du côté des graphismes que de l'interface. On notera juste la possibilité de créer des pièces autres que rectangulaires, ce qui permettra des folies d'architecture encore plus grandes.

Le mimétisme se retrouve jusque dans la manière dont on donne naissance aux salles (le patron bleu, la porte, les fenêtres, le mobilier essentiel puis les accessoires) et la bouille des personnages (les techniciens de surface sont toujours des vieux habillés en marron). Et, bien entendu, on a toujours droit aux maladies débiles qui font sourire.

En soi, ce n'est pas grave puisque beaucoup de joueurs auront envie d'un simple remake et aussi parce que le gameplay est toujours aussi cool (et plus exigeant que ne le laisse penser le ton léger). Mais il faudrait juste l'assumer.