Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Avait-on vraiment besoin de la censure de YouTube pour ne pas jouer à avaler de la lessive ?

Le « Tide Pod challenge », un dangereux défi consistant à croquer des capsules de lessive colorées, devient viral sur YouTube. La plateforme a fait savoir que toutes les vidéos de ce challenge qui lui seraient signalées seront supprimées.

« Ne pas avaler » est une mention que l'on trouve régulièrement sur l'emballage de produits d'entretien, comme la lessive. Si un tel conseil peut sembler évident, YouTube a dû le rappeler à certains de ses utilisateurs qui se sont lancés dans le dangereux « Tide Pod challenge ».

À l'origine de ce défi risqué, une plaisanterie a priori innocente sur l'apparence des capsules de lessive de la marque Tide Pods. En effet, celles-ci ressemblent étrangement à des friandises colorées.

Or, le mème s'est transformé en challenge sur la plate-forme, sur laquelle des internautes ont commencé à publier des vidéos où l'on pouvait les apercevoir en train de croquer les capsules de lessive.

YouTube n'a pas tardé à réagir face au défi devenu viral, annonçant que toutes les vidéos publiées pour relever ce challenge, et qui lui seront signalées, seront désormais supprimées de sa plateforme.

« Un risque de préjudice physique »

« Les règles de la communauté YouTube interdisent les contenus destinés à encourager des activités dangereuses et entraînant un risque inhérent de préjudice physique. Nous travaillons afin de supprimer rapidement les vidéos signalées, qui ne respectent pas nos règles de fonctionnement », a fait savoir YouTube.

En 2018, le challenge a déjà été relevé par 39 adolescents, selon les données enregistrées par l'American Association of Poison Control Centers. À titre de comparaison, 53 cas avaient été enregistrés l'année dernière, ce qui laisse entendre que le défi est devenu bien plus viral lors de ce seul mois de janvier.

Procter & Gamble, l'entreprise propriétaire de Tide Pods, a indiqué qu'elle travaillait avec les principaux réseaux sociaux pour supprimer les contenus incriminés. La marque a rappelé que son produit ne servait qu'à nettoyer des vêtements, et qu'il n'était pas fait pour jouer avec, « même pour faire une blague ».

Alors que la plateforme vient d'édicter de nouvelles règles pour empêcher la survenue d'une nouvelle « affaire Logan Paul », ce challenge dangereux pour la santé illustre une nouvelle fois les difficultés rencontrées par YouTube pour gérer certains contenus problématiques.