Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Plus forte que la Wii et la PS4, la Switch est déjà la reine en France

Comme aux États-Unis, la Nintendo Switch réalise un démarrage historique en France. Grâce à la console hybride, lancée en mars 2017, le constructeur est en croissance partout.

Philippe Lavoué, le directeur général de la branche française de Nintendo, a accordé un entretien à nos confrères des Numériques. L'occasion pour lui de faire un point sur l'année 2017, au cours de laquelle le constructeur nippon a connu un succès particulièrement vif, chiffres à l'appui.

Une interview qui a aussi permis à l'intéressé d'insister à nouveau sur le lancement ô combien historique de la Switch dans l'Hexagone. Comme aux États-Unis, la console hybride bat tous les records dans nos contrées.

Une console de tous les records

Qu'apprend-on ? Qu'en l'espace de 44 semaines, soit moins d'un an, la Nintendo Switch s'est vendue à 911 000 exemplaires en France. Même la Wii, malgré son immense succès, n'avait pas mieux à son époque sur une période d'exploitation similaire -- elle s'était contentée de 703 000 unités. Record battu, et avec une marge confortable.

À titre de comparaison, la PlayStation 4, qui connaît pourtant une carrière commerciale plus que satisfaisante, n'a trouvé « que » 650 000 preneurs en dix mois -- même s'il faut faire remarquer que les deux consoles ne jouent pas sur les mêmes segments de prix.

Cela vous donne malgré tout une idée générale des performances commerciales de la console, qui n'en finit plus d'affoler les compteurs depuis sa sortie et qui permet très largement à Nintendo de retrouver le sourire après les années décevantes de la Wii U.

Et ce n'est pas tout : la Switch fait aussi office de locomotive pour tous les autres produits Nintendo : 1,418 million de consoles vendues en France en 2017 (+78 %), 4,865 millions de jeux (+18 %) et 630 000 figurines amiibo (+ 10 %). Des progressions très fortes qui offrent au géant japonais une place de leader en France, aussi bien sur le segment matériel que sur celui du logiciel.

Le succès de la Switch est largement attribuable à son catalogue de jeux et les primo-adoptants ont majoritairement craqué pour Super Mario Odyssey (512 000 exemplaires soit 56 % des possesseurs), Mario Kart 8 Deluxe (508 000 exemplaires soit 55,8 %) et The Legend of Zelda: Breath of the Wild (410 000 exemplaires soit 45 %).

Même 1-2-Switch a trouvé son public avec 200 000 unités vendues malgré une presse peu élogieuse. « Splatoon 2 a fait 252 000 ventes en France, un peu un deçà des attentes » souffle Philippe Lavoué, un peu déçu. Mais ce n'est finalement qu'un grain de sable.

Pour 2018, Nintendo France souhaite transformer l'essai en visant le grand public : « nous voulons atteindre à la fin février la base installée d'un million d'unités et dépasser les 2 millions à fin 2018 ». Pour ce faire, il ne changera pas une formule qui gagne : « nous voulons sortir tous les mois un nouveau titre sur Switch ». Bayonetta 1 et Bayonetta 2 lanceront les hostilités dès le mois de février.