La critique n'a peut-être pas aimée Bright, mais il semble que le public ait répondu très favorablement au premier blockbuster de Netflix. En tout cas, le site de SVOD annonce la mise en chantier d'une suite.

Bright a beau avoir été éreinté par la critique, aussi bien américaine que française, Netflix ne semble pas vouloir mettre fin aux aventures de l’agent Daryl Ward (joué par Will Smith) et de son collègue Nick Jakoby (Joel Edgerton). En effet, la plateforme de vidéo à la demande par abonnement annonce la mise en chantier d’une suite à son tout premier blockbuster.

Selon les informations de Variety, le casting principal sera de nouveau de la partie dans ce futur film, dont ni la date de tournage ni celle de sortie du film n’ont été annoncées pour le moment. Derrière la caméra, on devrait retrouver David Ayer, qui s’est chargé de tourner le premier volet. En revanche, le scénariste Max Landis ne travaillera pas sur ce nouveau projet.

Pour Bright, Netflix a mis d’importants moyens sur la table — une production à 90 millions de dollars — et a fait appel à un casting de premier plan, dont Noomi Rapace (Millenium, Prometheus, Seven Sisters). Le cinéaste, David Ayer, a l’habitude de travailler sur de gros projets ; c’est lui qui a par exemple réalisé Suicide Squad, même si le résultat final s’est avéré complètement raté.

Netflix s’est montré très discret sur le succès d’audience de Bright. Toutefois, le fait que le service de SVOD lance une suite à ce long-métrage tend à prouver que les spectateurs ont été au rendez-vous. Selon l’institut Nielsen, qui tente depuis 2017 de mesurer le succès des programmes Netflix, mais dont la méthodologie est contestée par le site, 11 millions d’Américains auraient vu le film les 3 premiers jours.

À lire sur Numerama : Critique de Bright  : une intelligence artificielle aurait fait mieux

Partager sur les réseaux sociaux