Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Bonne année à Rocket League : le cap des 40 millions de joueurs atteint

L'année 2018 commence plutôt bien pour Rocket League, Psyonix ayant annoncé que la barra des 40 millions de joueurs avaient été franchie.

Il fait moins de bruit qu'Overwatch (il n'y a pas la puissance de Blizzard derrière) et que PUBG (qui bat des records en veux-tu en voilà). Mais il n'empêche que Rocket League continue son petit bout de chemin tranquillement, se prévalant d'une communauté toujours plus nombreuse et satisfaite. Une communauté qui, aujourd'hui, dépasse les 40 millions de joueurs comme l'a annoncé le studio Psyonix via un tweet ne manquant pas de remercier les gens pour leur soutien en ce début d'année 2018. On peut affirmer qu'elle commence sur les chapeaux de roue.

https://twitter.com/RocketLeague/status/948312773565362176

40 millions

Le phénomène Rocket League n'est pas le fruit du hasard tant il s'est construit au gré de choix judicieux. Après un lancement sur PlayStation 4 et PC, Psyonix a porté son jeu mélangeant football et course sur Xbox One. Et, malgré un succès déjà bien grand, le développeur n'a pas voulu céder à la tentation de la suite opportuniste, préférant récompenser ses fans en leur offrant toujours plus de mises à jour à même de les retenir sur les serveurs ou en intégrant des fonctionnalités appréciées (exemple : le jeu à plusieurs en LAN). Une stratégie louable et qui continue de payer aujourd'hui.

Récemment, Rocket League a gonflé le catalogue de la Nintendo Switch et on se dit que la console hybride de Nintendo doit avoir son mot à dire sur le passage aux 40 millions de joueurs enregistrés (c'est 15 millions de plus par rapport à janvier 2017). Étant donné que Psyonix souhaite faire de son jeu un porte-étendard pour l'eSport grand public, il vaut mieux que le chiffre continue de grimper.