Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous souhaitez déménager ? Découvrez l'ambiance de votre futur quartier avec HoodMaps

HoodMaps est un service de cartographie collaboratif cherchant à concentrer les informations que ne livrent pas les autres cartes : où les hipsters, les touristes et les gens ennuyeux sont dans une ville. Indispensable pour ne plus vous perdre dans les quartiers ronflants.

Au début de l'été, HoodMaps était encore incomplet.

Deux mois après son lancement, retourner sur la carte crowdsourcée est un vrai régal : les utilisateurs ont largement cartographié Paris, mais également les villes de province. Ainsi, vous pourrez trouver sur le site de nombreux conseils et astuces pour mieux connaître vos nouveaux quartiers et éviter les normies, population typiquement ronflante et familiale, mais aussi les suits -- les tristes pingouins de bureau.

Notons que les villes anglo-saxonnes restent encore mieux sourcées que celles de l'Hexagone... alors, n'hésitez pas à partager vos connaissances.

En outre, vous trouverez des tags également collaboratifs déposés sur les quartiers par les utilisateurs en fonction des particularités locales, une fonctionnalité qui laisse quelques surprises parfois inattendues, mais souvent bien vues.

Les tags sont ensuite soumis aux votes de manière à conserver une pertinence. Selon nos observations, ils semblent nombreux à avoir été ajouté par des touristes et certains ont encore des lacunes en parisianisme évidentes : la Petite Ceinture est ainsi toujours considérée comme de l'urbex alors que tout le monde sait que le spot est devenu casual à mourir.

Toutefois, les cafés et bars sympas y sont également notés ainsi que les attractions, que ce soit le corrupted mayor de Levallois (les corrompus Balkany) ou encore l’immanquable forteresse techno parisienne, la Concrete, appelée clubs on boat (on imagine que les autres clubs comme la Batofar sont inclus, pas de jaloux pour les fans de drum and bass).

Explorez donc !