Netflix et Cannes, épisode III : les films du géant seront diffusés en salles (mais six fois maximum)

Le tollé de l’industrie française face à la sélection cannoise est un feuilleton répétitif et prévisible. Les acteurs principaux, la Fédération des Cinémas Français (FNCF), les producteurs et Netlix, n’ayant de toutes manières aucune raison objective de parvenir à un dénouement serein et constructif. Pour rappel, depuis la nomination en compétition pour la palme d’Or … Lire la suite