Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Non merci : Michael Fassbender parle d’une trilogie de films Assassin’s Creed

Michael Fassbender, star du film Assassin's Creed, a confié qu'Ubisoft avait des idées pour deux autres films encore.

Avec 86 millions de dollars de recettes au box-office mondial (source : box-office mojo), le film Assassin’s Creed est encore loin du compte pour devenir rentable. Le blockbuster a coûté environ 125 millions d’euros et il n’est pas certain qu’il rentre tout juste dans ses frais avant de quitter les salles obscures. Mais cela n’empêche pas Ubisoft d’être optimiste et d’envisager des itérations. Pour preuve, dans une interview accordée à Cinemablend, Michael Fassbender, qui porte le projet, a carrément parlé d’une trilogie. Allez, plus que deux à se farcir…

capture-assassins-creed-1

Deux fois plus de bonheur

L’interprète des héros Callum Lynch (présent) et Aguilar de Nerha (passé) a l’air prêt à remettre ses costumes. « C’est une sorte de point de départ d’une histoire. Nous avons une idée de là où elle pourrait aller avec les deux prochains films. Nous avons envisagé un arc à trois films. » confie Michael Fassbender. Il ajoute que le feu vert devrait dépendre du retour du public : « Nous allons attendre de voir comment les gens réagissent, mais, pour sûr, nous avons une idée pour la suite. »

Si l’échec commercial se confirme -- mais il pourrait être rattrapé par un succès sur le marché vidéo --, Ubisoft sera quand même tenté de développer un Assassin’s Creed 2. Pour rectifier le tir, d'une part, et prouver que l’idée de s’immiscer dans le monde du Septième Art était bonne, d'autre part. Rappelons que la firme française travaille aussi sur des adaptations de Splinter Cell et The Division. Et elle ne pourra se résoudre à perdre de l’argent à chaque fois : à elle, alors, de trouver le bon équilibre.