Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

NaNoGenMo : pourra-t-on générer automatiquement le prochain prix Goncourt ?

Le concours d'écriture NaNoGenMo a une particularité : les auteurs sont des programmes qui ont généré des romans de 50 000 mots. Pour un résultat plutôt intrigant.

Écrire des romans qui changent à jamais la face de la littérature, c'est surfait : il n'y a qu'à voir le top des ventes dans n'importe quelle Fnac pour s'en convaincre. Mais pourra-t-on aller jusqu'à se passer d'écrire et confier la littérature à des lignes de code ? C'est le principe du NaNoGenMo, pour National Novel Generation Month. Inspiré du NaNoWriMo, concours qui invite chaque année des auteurs à écrire un roman de 50 000 mots en un mois, le NaNoGenMo reproduit l'idée et l'applique à du contenu généré par des programmes.

0e72c8be-98e1-11e5-8260-65ab7cbd6682

Les règles sont simples : il faut générer un roman de 50 000 mots et publier son code source sur la page GitHub associée au projet. La définition de « roman » ne regarde que le développeur qui va aligner les lignes de code. Le résultat, ce sont 188 romans aux noms plus bizarres les uns que les autres. Voilà nos préférés :

Il n'y a pas à dire, la rentrée littéraire de l'an 3016 risque d'être fun.