Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Cyberdélinquant ? Les signes qui ne trompent pas

Ne laissez plus votre enfant tomber dans la cyberdélinquance sans réagir. S'il passe son temps sur internet ou s'est acheté un livre pour apprendre à écrire des scripts Perl, inquiétez-vous. En tout cas selon la police britannique.

Votre petit frère, votre fille ou votre voisin est-il un jeune délinquant qui déverse sur Internet toute son incivilité primaire ? Pour vous aider à le savoir ou à vous rassurer, le gouvernement britannique a mis en ligne une page dédiée à la délinquance numérique, qui liste les signes censés alerter l'entourage d'un(e) adolescent(e) qui pourrait tomber dans le Dark Net et même oser ouvrir un terminal Telnet.

« Les comportements suivants peuvent indiquer qu'une personne personne risque d'être impliquée dans le cybercrime », prévient la National Crime Agency.

Heureusement, ces signes sont suffisamment précis et fiables pour que l'on ne puisse soupçonner l'adolescent qui joue à Call Of Duty toute la nuit ou discute silencieusement avec ses amis Jacquie et Michel.

L'agence britannique contre le crime a également publié une campagne de sensibilisation en vidéo, pour demander aux parents d' « aider vos enfants à faire le bon choix ». On y voit des parents d'abord fiers des activités de petite délinquance de leur adolescent, qui réalisent que leur fils s'est progressivement attaqué à des cibles plus importantes, jusqu'à « dérober une banque ». Les trois se retrouvent face aux enquêteurs dans un commissariat :

https://youtu.be/DjYrxzSe3DU