Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le jeu de société Sonic vous fera fondre avec ses pions tout mignons

Jeux vidéo et jeux de société s’acoquinent plutôt bien depuis quelques années. Mais, que vaut donc l’adaptation de Sonic sur un plateau ?

Presque tous les jeux vidéo Sonic sont des jeux de plateforme, un genre un peu compliqué à adapter en jeu de société. C’est donc plutôt sur l’aspect principal de la licence, la vitesse, que s’est concentré l’auteur de Sonic Super Teams. Que vaut donc cette adaptation d’une icône du jeu vidéo, plutôt en déclin depuis de nombreuses années ?

Sonic Super Teams est un jeu de course, dans lequel chaque joueur contrôle deux personnages phares de la série. La team bleue avec Sonic et Tails, la team noire avec Shadow et Silver, etc. Pour gagner, il faut emmener ses deux figurines jusqu’à la ligne d’arrivée.

Petite particularité à deux joueurs, où chacun prend deux teams, et à quatre joueurs, où l'on joue en équipe, configurations dans lesquelles il faut donc que nos quatre personnages terminent la course pour l’emporter.

Sonic Super Teams
Une partie à quatre déjà bien lancée. // Source : Zygomatic

Chaque joueur commence la partie avec six cartes en main, et à son tour, on joue une de ces cartes, puis c’est au joueur suivant, et ainsi de suite. Quand tout le monde a épuisé sa main, on redistribue six nouvelles cartes, et on recommence.

Les cartes ont une valeur de 1 à 6, et une couleur, les mêmes que celles des équipes. Quand on joue une carte, on déplace un des personnages de l’équipe en question du nombre de cases indiqué. Que la couleur corresponde à notre équipe ou non, peu importe. Évidemment, tout comme dans le jeu vidéo, des cases spéciales perturbent nos mouvements.

Sonic Super Teams
Les cartes de déplacement. // Source : Zygomatic

En dehors des cases normales, on en trouve avec :

Sonic Super Teams
Tails. // Source : Zygomatic

C’est donc ces cases spéciales qui déterminent grandement nos choix. Jouer une carte de valeur 6 sur la figurine d’un adversaire, alors qu’il se trouve sur des pics, et donc ne le faire avancer que d’une case, en est la meilleure illustration.

Il existe aussi des cases doubles (pics d’un côté, anneaux de l’autre, par exemple), et c’est bien le joueur qui déplace la figurine, et non son propriétaire, qui choisit où elle termine son mouvement.

Quant aux bonus, il en existe six différents, qu’on peut jouer quand un de ses personnages est déplacé. Ils permettent, par exemple, d’ignorer l’effet des pics, de doubler la valeur d’une carte même sans être sur une case avec des anneaux, d’ajouter 1 à la valeur d’une carte, etc.

Pourquoi jouer à Sonic Super Teams ?

Il faut bien avouer que la perspective d’un Sonic adapté en jeu de société nous laissait quelque peu perplexes. Mais à force d’en lire et d’en entendre du bien, nous avons voulu en juger par nous-mêmes. Et fort bien nous en a pris, car l’adaptation est plutôt réussie.

Sonic Super Teams
Source : Zygomatic

Coupons tout de même cours aux attentes des plus exigeants : Sonic Super Teams n’est pas le meilleur jeu de course de tous les temps. Si c’est purement ce type de jeu que vous recherchez, tournez-vous plutôt vers les excellents Flamme Rouge, Downforce, Formula D, ou, dans un genre un peu différent, Jamaica.

Sonic Super Teams
Shadow. // Source : Zygomatic

Sonic Super Teams, c’est du fun, des coups bas, de l’arcade sur un plateau. On aura plutôt tendance à y jouer avec des enfants, en famille, grâce à ses règles vraiment très simples, ou avec des potes pour passer un moment sympa, sans se prendre la tête, et à se faire des crasses. Notons tout de même que ce sont les configurations à trois ou quatre joueurs qui nous ont le plus convaincus, les parties à deux étant un peu plates.

Le hasard est évidemment très présent, et il est plutôt compliqué de mettre en place une stratégie. Même si l'on note des similitudes mécaniques avec Downforce, on est loin de la profondeur de ce dernier. Mais, la durée réduite des parties (une vingtaine de minutes) efface toute possibilité de frustration.

Le matériel participe également au plaisir de jeu. Le plateau et les cartes sont faits dans une 3D à l’ancienne, rappelant clairement les premiers opus sur les consoles de Sega. Les figurines sont en revanche d’une choupitude infinie, avec leur plastique tout lisse et leur design chibi (de grosses têtes sur un petit corps).

Sonic Super Teams
Sonic et Knuckles au coude à coude. // Source : Zygomatic

Si les Lewis Hamilton en herbe se tourneront naturellement vers d’autres titres, plus pointus, Sonic Super Teams n’en est pas moins un très chouette jeu familial. Grâce à ses règles vraiment simples, ses parties fun et rapides, les petites crasses que l'on peut se faire entre joueurs, le tout sublimé par des figurines trop mignonnes. Et, le jeu fonctionne tout autant, que l'on soit fan ou non du petit hérisson bleu.