Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

MyCanal était en panne pour PSG-Juventus : que s'est-il passé ?

Le match PSG-Juventus de Turin pour la Ligue des Champions ne pouvait pas être vu en direct sur MyCanal. La plateforme était en panne pendant toute la rencontre. La défaillance est inexpliquée à ce jour, mais l'hypothèse d'une attaque informatique a émergé.

Un écran noir, une page qui tourne dans le vide sans charger la vidéo puis un message d'erreur. Voilà, en résumé, l'expérience audiovisuelle qu'ont vécu les téléspectateurs et téléspectatrices de MyCanal qui désiraient voir en direct la rencontre choc entre le Paris Saint-Germain et la Juventus de Turin, le soir du 6 septembre 2022.

Pour les fans de football, c'est une soirée gâchée -- et ils ont été nombreux à s'en plaindre sur les réseaux sociaux. Mais pour Canal, c'est un incident aux allures de catastrophe industrielle, tant ce sport est un actif stratégique pour ses audiences. Surtout lorsqu'il s'agit du PSG, de la Ligue des Champions et premier match du club dans ce tournoi cette année.

MyCanal erreur
Le message d'erreur que l'on pouvait voir lors du match sur MyCanal. // Source : Capture d'écran

C'était certainement le match de foot à ne pas louper en ce début d'année pour la chaîne cryptée. Ce n'est finalement qu'après la rencontre -- les témoignages ont afflué pour dire qu'il a été impossible de voir quoi que ce soit pendant les 90 minutes -- que le signal a été rétabli. Mais le mal était fait. Se pose désormais une question : qu'est-ce qui a causé une telle défaillance technique ?

Au lendemain de l'incident, le 7 septembre, Canal+ n'a pour l'instant pas communiqué sur ce raté. Sur Twitter, le compte officiel de la chaîne cryptée s'est contenté de relayer hier les messages d'un autre compte, consacré aux abonnements et à MyCanal. Ceux-ci s'excusaient de ce bug et évoquaient une « forte affluence » et un « grand nombre de connexions simultanées ».

https://twitter.com/InfoAbonneCanal/status/1567229699784335361

Canal+ n'ignore pas le fort engouement pour le PSG, le foot et la Ligue des Champions de la part du public et le fait que ces rendez-vous figurent parmi les plus suivis. Selon les audiences de la veille, il y a eu 1,73 million de téléspectateurs devant PSG-Juventus sur Canal+ -- mais on ne sait pas combien, parmi eux, se sont retrouvés devant un écran noir.

En outre, la chaîne a de l'expérience : cela fait des années qu'elle diffuse des matchs de foot et des grandes compétitions. Elle a par ailleurs recours à des partenaires réputés dans le domaine de l'hébergement et de la diffusion de contenus -- comme Amazon Web Services, et cela, depuis plusieurs années. AWS avait même publié une étude de cas mentionnant Canal.

Une attaque informatique contre Canal+ ?

Une autre piste, toutefois, est considérée : celle de l'attaque informatique. C'est ce que rapporte le journal L'Équipe dans un papier paru le 6 septembre après le match.

L'afflux de connexions évoqué par le compte de Canal+ sur Twitter peut faire penser à une attaque par déni de service distribuée (DDOS), puisqu'elle vise à saturer la cible, de façon à ce qu'elle ne puisse plus satisfaire les requêtes légitimes. Mais cela n'a pas été confirmé par la chaîne. Contacté sur l'hypothèse d'une cyberattaque par Numerama, Canal+ n'a pas encore adressé ses commentaires.

Le prochain match du PSG en Ligue des Champions est attendu le 14 septembre contre le club israélien de Maccabi Haïfa. Dans une semaine, donc. 

La chaîne sera attendue au tournant, car les spectateurs ont beaucoup critiqué cette défaillance au regard du prix de l'abonnement qu'ils paient chaque mois. Et il est hors de question de revoir les extraits des buts sur Twitter. Pour Canal+, c'est d'autant plus important pour éviter de pousser ses clients à se rabattre sur des sites illégaux par frustration. Car le streaming pirate existe toujours.