Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Méfiez-vous du hashtag #RadioLondres, encore plus que les dernières élections

Depuis la présidentielle de 2012, le hashtag #RadioLondres est utilisé sur Twitter pour commenter les sondages sortis à l'étranger avant la divulgation des résultats officiels. En ce 10 avril 2022, il nous semble malheureusement très peu fiable. 

« Il fera 27 degrés aux Pays-Bas et 25 degrés en Hongrie », « Pour l'apéro de 20h00, préférez un jeune rhum autour de 63° plutôt qu'une vieille vodka à 37° »… En 2012 et en 2017, le hashtag #RadioLondres avait rendu le suivi de l'élection présidentielle plus amusant. Puisqu'il est interdit de publier des sondages ou des résultats avant 20 heures, sous peine de devoir payer une amende de 75 000 euros, les internautes s'amusent à commenter les sondages du jour réalisés par les médias étrangers avec des messages cachés, volontairement ironiques. 

Ces sondages sont-ils moins fiables en 2022 que les autres années ? Là n'est pas vraiment la question. Ce qui est certain, c'est qu'en 10 ans, le hashtag #RadioLondres a perdu de sa splendeur. Autrefois utilisé par tous avec beaucoup d'humour, sans prendre en compte l'opinion politique de chacun, il est actuellement devenu le terrain de jeu de militants qui tentent d'influencer les indécis ou de se faire des blagues entre eux. 

Les militants de Zemmour envahissent le hashtag

Samedi 9 avril, à la veille du premier tour de la présidentielle, le hashtag #RadioLondres était très populaire sur Twitter. Dimanche 10 avril, jour de l'élection, il n'apparaît plus dans les tendances France. Comment expliquer ce phénomène, alors que l'élection présidentielle a lieu aujourd'hui ? 

Quand on recherche #RadioLondres manuellement, on constate que la quasi-totalité des tweets, publiés entre vendredi et samedi, prétendent qu'Eric Zemmour serait la surprise de l'élection. La plupart de ces comptes sont étiquetés Reconquête ! et n'appuient leurs informations sur aucune source. Entre ça et le risque que d'autres militants inventent des chiffres, #RadioLondres n'a plus une once de fiabilité. 

https://twitter.com/GrablyR/status/1513051271581749248?s=20&t=IRGiNm-igzr7szMOyxhmBA

Ce n'est pas la première fois que les militants d'Eric Zemmour utilisent les réseaux sociaux pour avoir une influence sur la campagne. Il y a quelques jours, Numerama révélait l'existence d'un outil pour trouver le candidat qui nous correspond le mieux… conçu par les équipes d'Eric Zemmour. Si les sondages du jour existent bien, ce n'est pas sur #RadioLondres que vous les trouverez.