Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Comment revoir l’interview d’Emmanuel Macron du 14 octobre 2020

Le président de la République était sur TF1 et France 2 le 14 octobre 2020 au soir, pour une interview. Voici comment revoir son allocution.

Emmanuel Macron a pris la parole le 14 octobre lors d'une interview diffusée simultanément sur TF1 et France 2. Le président a répondu aux questions des journalistes Anne-Sophie Lapix et Gille Bouleau, en direct depuis le palais de l'Élysée. C'était la première fois depuis le 14 juin 2020 qu'Emmanuel Macron s'exprimait sur la pandémie de coronavirus, et de nombreuses annonces et mesures fortes étaient attendues.

En effet, un couvre feu entre 21h et 6h a été annoncé. Les villes de Grenoble , Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse, et toute la région Île-de-France, dont Paris, sont concernées.

Trente minutes avant l'interview, le gouvernement avait de plus annoncé que la France allait re-basculer en état d'urgence sanitaire à partir du 17 octobre 2020.

Comment revoir l'interview d'Emmanuel Macron ?

https://www.youtube.com/watch?v=Gh4ceLTlOIc&feature=emb_title

Quelles annonces étaient attendues ?

Le premier Ministre Jean Castex avait annoncé le lundi 12 octobre sur FranceInfo que « les données épidémiologiques » seraient examinées le mercredi 14 octobre au matin, lors de ce conseil de défense restreint, et que les mesures seraient prises en conséquence. C'est l'état d'urgence sanitaire qui a été décidé.

Un couvre-feu, l'une des options conseillées par le conseil scientifique, était déjà discuté. C'était une mesure d'ores et déjà appliquée en Allemagne ou sur le territoire de Guyane. Emmanuel Macron pourrait également décider d'adapter le concept de « bulle sociale », autre option envisagée par le conseil scientifique, une mesure qui permettrait aux foyers de continuer à voir quelques personnes proches de leur entourage, tout en limitant les interactions. Enfin, il pourrait également être question de reconfinement, même si le gouvernement cherche absolument à l'éviter, d'un point de vue économique. Officiellement, selon FranceInfo, ça n'est pas encore une option étudiée « au plan local ou national », mais le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, estimait sur BFMTV le 9 octobre que, « si [le reconfinement] est nécessaire, il faudra le faire ».