Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Plan de déconfinement : comment suivre en direct les annonces d’Édouard Philippe du 7 mai

Le Premier ministre présente ce 7 mai à 16 heures une grande partie des mesures concernant le début du déconfinement en France. Voici comment suivre son allocution en ligne, en direct.

C'est une allocution très attendue par les Françaises et les Français : ce 7 mai 2020 à 16 heures, le Premier ministre a présenté, au cours d'une conférence de presse, une grande partie des mesures qui permettront d'entamer le début du déconfinement dans l'hexagone.

>> Toutes les mesures annoncés sur déconfinement (4 régions qui restent en « rouge », isolement, transport) sont à retrouver ici

Le discours officiel politique est d'ores et déjà très mesuré : le 11 mai ne signera pas le « retour à la normale » mais une « étape », peut-on lire sur le visuel mis en avant par le Premier ministre.

Où est quand suivre les déclarations d'Édouard Philippe en direct ?

https://twitter.com/gouvernementFR/status/1258397123428548609

Comme pour les allocutions les plus importantes, elles sont aussi retransmises en direct par de nombreuses chaînes d'information, que vous pouvez suivre sur votre téléviseur, mais aussi en ligne sur leur site internet en direct, que ce soient sur TF1/LCI ou FranceTVInfo.

Qu'attend-on comme annonces sur le déconfinement ?

De nombreux ministres doivent être présents, comme l'a confirmé Édouard Philippe dans une publication Facebook : Elisabeth Borne (Écologie et Transport), Olivier Véran (Santé), Bruno Le Maire (Économie et Finance), Muriel Pénicaud (Travail), Jean-Michel Blanquer (Éducation) et Christophe Castaner (Intérieur).

L'unes des principales questions du déconfinement concernera la fameuse carte des départements français, dans lesquels les conditions de circulation de la population (« élevée » ou « limitée ») varieront en fonction de si la zone a été classée « rouge » ou « verte ». Le 28 avril, Édouard Philippe détaillait trois critères sur lesquels cette colorimétrie, à ce jour peu précise, s'appuie :

Dans ces cas, « le déconfinement doit prendre une forme plus stricte ».

Il n'y aura plus de zone classée « orange » sur la carte à partir de ce 7 mai.