Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PayPal et GoFundMe bannissent une milice anti-migrants après des mois de crowdfunding

Une milice armée qui arrêtait et détenait des migrants ou réfugiés contre leur gré a été bannie de plusieurs sites de financement participatif. L'un de ses membres a également été arrêté.

Un membre de la milice United Constitutional Patriots a été arrêté à la suite de l'appel d'un organisme de défense des droits humains. Les membres du groupe armé détenaient contre leur gré des migrants ou réfugiés qui tentaient de passer la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Dans la foulée, PayPal et GoFundMe, deux sites via lesquels la milice se finançait, ont annoncé bannir le groupuscule extrémiste, a rapporté The Verge le 20 avril.

Des familles détenues contre leur gré

Les membres de United Constitutional Patriots patrouillaient à la frontière, au niveau de l'État du Nouveau-Mexique. Équipés d'armes à feu, ils ont arrêté des familles de migrants ou réfugiés et les ont détenues, avant de les laisser aux mains des agents de l'État, raconte le New York Times.

Plusieurs de leurs actions ont été filmées mi-avril. On les voit détenir un groupe d'environ 200 personnes qui avaient tenté de franchir la frontière. Ils réalisent des descriptions racistes de plusieurs d'entre elles.

Il n'est pas rare que des milices privées fassent des patrouilles pour dissuader des migrants de passer. Des activistes se plaignent de ces actions car certaines personnes, comme les familles, sont normalement autorisées à venir demander l'asile aux États-Unis.

L'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), un organisme de défense des droits humains, a appelé le gouverneur du Nouveau-Mexique et le procureur général à mener une enquête sur ces activités. Cette bande n'a pas le droit d'arrêter et détenir des migrants. L'un de ses porte-paroles a annoncé qu'ils campaient à El Paso depuis deux mois maintenant.

Des milliers de dollars récoltés

Le 20 avril, le Guardian a expliqué qu'un membre de la milice avait été arrêté. Le même jour, PayPal et GoFundMe bannissaient les United Constitutional Patriots de leurs plateformes respectives.

Le groupe paramilitaire utilisait leurs services de crowdfunding pour financer ses actions, depuis plusieurs mois. D'après des captures d'écran prises par Buzzfeed, elle avait levé au moins 7 000 dollars (6 200 euros environ).

Mark Cheney, le dirigeant du groupe d'extrême droite, a déploré cet asséchement financier auprès de Buzzfeed : « ils nous ont tués », avant de dire qu'ils trouveraient d'autres moyens pour financer leurs opérations. Sur Facebook, la milice a publié un message pour inviter ses donateurs à lui envoyer des contributions directement par courrier.

PayPal a de son côté indiqué que le groupe violait ses politiques d'utilisation. Celles-ci exposent que les personnes et groupes promouvant la haine, la violence, le racisme ou toute autre forme d'intolérance sont bannis.

Ce n'est pas la première fois que PayPal ou d'autres plateformes de financement participatif doivent sévir contre des groupements extrémistes. En 2017, PayPal avait suspendu la cagnotte de Génération Identitaire, un groupuscule qui souhaitait entraver le sauvetage des migrants en mer Méditerranée.

https://www.numerama.com/politique/380227-fiscalite-obscure-haine-et-conspirations-les-ombres-de-tipeee-le-meilleur-ami-des-youtubeurs.html