Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

7 principes pour une IA éthique vont être mis à l'épreuve par l'Europe

La Commission européenne annonce une phase pilote pour tester ses lignes directrices concernant l'intelligence artificielle éthique.

De la théorie à la pratique. En décembre 2018, le groupe d'experts de haut niveau publiait une première version de ses lignes directrices sur l'éthique en matière d'intelligence artificielle. Après une phase de consultation qui a servi à recueillir des remarques additionnelles, il est désormais temps de passer à l'étape d'après, celle de l'expérimentation.

La Commission européenne vient en effet d'annoncer une « phase pilote », lancée le 8 avril, pour que ces fameuses lignes directrices sur l'IA éthique « puissent être mises en œuvre dans la pratique ». Cette procédure est ouverte à l'industrie, aux instituts de recherche et aux autorités publiques. Cette phase pilote doit s'étendre jusqu'en 2020, qui se conclura avec un bilan établi par le groupe d'experts.

Sept principes pour une IA éthique

L'aboutissement à une intelligence artificielle éthique requiert sept principes, que la Commission européenne rappelle ci-après :

À la suite de ce travail, et en fonction des conclusions qui pourront en être tirées, des étapes supplémentaires pourront être décidées par la Commission européenne.

https://twitter.com/GabrielMariya/status/1115235452661972992

Autres initiatives dans les tuyaux

Plusieurs autres rendez-vous sont prévus en 2019 et 2020 au sujet de l'éthique et de l'intelligence artificielle. En juin, le groupe d'experts produira un autre travail, centré cette fois sur les recommandations en matière de politique, de régulation et d'investissement. Puis, d'ici cet automne, la Commission européenne donnera le coup d'envoi de plusieurs initiatives.

Cela va de la mise en place d'un réseau de centres d'excellence en matière d'intelligence artificielle à la création de pôles d'innovation numérique, en passant par des discussions avec toutes les parties concernées pour « concevoir et mettre en œuvre un modèle de partage des données et d'utilisation optimale des espaces de données communs », est-il écrit dans le communiqué bruxellois.

https://www.numerama.com/sciences/454548-ai4eu-face-a-la-chine-et-aux-usa-leurope-devoile-une-plateforme-pour-la-recherche-en-ia.html