Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

#Trashtag, #Detrash : le nouveau challenge des adolescents qui inquiète... les détritus

Depuis quelques jours, des internautes publient des photos d'eux nettoyant des décharges sauvages ou des plages. C'est ce qu'on appelle le #trashtag challenge.

Depuis quelques jours, un nouveau challenge circule sur les réseaux sociaux. Cette fois, pas question d'avaler des capsules de lessive ou de se bander les yeux pour risquer sa vie. Derrière les hashtags #Trashtag et #Detrash, il n'y a que des personnes qui nettoient la planète. Vous avez bien lu : il n'y a pas que de la haine sur les réseaux sociaux.

Un mouvement né sur Reddit

Ce mouvement est né sur Reddit, sur un sous-forum nommé r/DeTrashed qui est suivi par 60 000 personnes. Il ne date pas de cette semaine : cela fait en fait 7 mois que ses adeptes publient des photos d'eux en train de ramasser des déchets, ou des avant / après spécial nettoyage.

Ce n'est que bien plus tard, le 5 mars, qu'un Américain nommé Byron Roman a lancé l'idée d'en faire un challenge viral, avec le hashtag #trashtag.

Dans une publication Facebook, il montre deux photos de lui. Sur la première, il est assis au milieu de déchets. Sur la seconde, il apparaît face à 9 sacs poubelles, qui renferment les déchets. Dans la légende, il écrit : « Voici un nouveau challenge pour vous, les ados qui s'ennuient. Prenez une photo d'une zone qui a besoin d'être nettoyée, puis prenez une photo après, et publiez là. »

Ces images ont été aimées près de 100 000 fois, et partagées 330 000 fois. Elles ont donné naissance à un challenge qui s'est aussi désormais étendu à Twitter et Instagram.

Déjà 29 000 défis relevés

Sur Instagram, des personnes du monde entier (on en trouve encore peu en France) publient des avant / après, ou des selfies avec des sacs poubelles. Les internautes nettoient des champs, des plages ou des chemins devenus de véritables décharges sauvages à ciel ouvert.

https://www.instagram.com/p/Bu_QBP5g7rC/

Le phénomène est tel que même des petits chiens mignons s'y sont mis.

https://www.instagram.com/p/Bu5voWWlde9/

Rien que sur Instagram, on dénombre plus de 29 000 photos. De quoi prouver que les challenges en ligne peuvent (parfois) être intelligents.

En décembre, la sénatrice Mireille Jouve, du Rassemblement Démocratique et Social Européen, a déposé une proposition de loi pour sévir en France sur les dépôts sauvages d'ordures sur la voie publique. Elle propose de recourir à ce qu'on nomme la vidéo-verbalisation, un dispositif qui permet à la police de verbaliser des personnes prises en flagrant-délit à distance.