Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Fin du changement d'heure : les Français veulent rester définitivement à l'heure d'été

La consultation en ligne sur la fin du changement d'heure a livré ses premiers résultats. La fin des horaires changeants est majoritairement souhaitée par les Français et l'heure d'été est plébiscitée.

Rester à l'heure d'été : c'est la préférence exprimée majoritairement lors de la consultation en ligne sur la fin du changement d'heure. 83 % des participants se sont exprimés en faveur de la fin du changement d'heure, informe l'AFP dans une dépêche publiée le 6 mars 2019. Plus de 2 millions de Français y ont participé.

59 % des répondants veulent rester à l'heure d'été, tandis que l'heure d'hiver est préférée par 36 % des participants. Les autres personnes n'ont pas exprimé d'opinion sur cette question.

Entre le 4 février et le 3 mars, cette consultation organisée par la commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale a recueilli 2 103 999 réponses. C'est un record, selon l'AFP, qui note que les précédentes consultations organisées recevaient au maximum des milliers ou des dizaines de milliers de réponses.

Les résultats de cette consultation, qui seront présentés dans une version définitive le 12 mars, n'ont pas de valeur contraignante. Ils seront cependant repris sous forme de synthèse, transmise ensuite aux institutions européennes.

Le système pourrait être abandonné en 2021

À la fin du mois d'octobre 2018, les États membres de l'Union européenne ont estimé que la fin du changement d'heure ne pourrait pas avoir lieu en 2019. Ce calendrier n'est pas apparu réaliste : 2021 le serait davantage afin d'assurer une meilleure coordination entre les pays.

Le changement d'heure, qui a encore eu lieu récemment avec le passage à l'heure d'hiver entre le 27 et le 28 octobre, n'est pas mis en œuvre dans tous les pays du monde. En France, son impact écologique est mis en doute, tandis que ses effets sur l'organisme sont interrogés. Surtout, la mesure peut sembler moins pertinente en 2019 : depuis son instauration, les modes de consommation ont changé. L'éclairage basse consommation s'est démocratisé et d'autres mesures peuvent paraître plus immédiates et efficaces que le changement d'heure, comme le recyclage ou la lutte contre le gaspillage alimentaire.

https://www.numerama.com/sciences/434566-environnement-sante-politique-le-changement-dheure-sert-il-a-quelque-chose.html