Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

AlterMuziK : l'altermondialisme musical par DRM équitable ?

Une nouvelle plate-forme musicale est née : AlterMuziK.com. Basée sur Weed, dont le fondateur de BnFlower Ignazio Lo Faro avait importé le concept en France, AlterMuziK veut permettre aux internautes d'être rémunérés lorsqu'ils diffusent les œuvres qu'ils achètent. "Altermuzik s'appuie sur un système de gestion de droit équitable, qui va permettre à tout fan qui aura partagé des morceaux du catalogue, de toucher automatiquement jusqu'à 20% des titres vendus. Quand aux ayants droit, ils perçoivent 50% à chaque fois", résument Frédéric Morteau et Salima Grout, co-fondateurs de la société. Il s'agit là encore d'un système basé sur le DRM de Microsoft, mais son usage se veut en revanche éthique ou "équitable".