Ukraine, anatomie d’une cyberguerre – épisode 4 : quelles menaces sur les libertés numériques ?

Quand le président ukrainien Petro Porochenko a décidé, le 16 mai 2017, d’interdire en Ukraine l’accès au réseau social russe « Vkontakte », l’annonce s’est faite sur sa page officielle… sur Vkontakte. « La guerre hybride appelle à des mesures adéquates. C’est pourquoi, dans un but de contre-propagande, mon équipe avait ouvert des pages sur plusieurs réseaux sociaux … Lire la suite