Acquisition de WhatsApp : Facebook a peut-être menti à Bruxelles

L’accusation est sérieuse. La Commission européenne déclare ce mardi 20 décembre avoir adressé un courrier à Facebook dans lequel elle lui reproche de lui avoir « fourni des informations inexactes ou trompeuses » au moment de son enquête sur le projet d’acquisition de WhatsApp, en 2014. À l’époque, Bruxelles avait donné son feu vert au réseau social … Lire la suite