Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le FBI exige le retrait de son logo de Wikipédia

Illustrer des articles n'est pas toujours une chose facile. Le droit d'auteur et les nombreuses licences existantes, même du côté des licences libres, incitent à une certaine prudence avant d'agrémenter un sujet d'une jolie illustration ou d'une image pertinente. Et Wikipédia, qui dispose de plusieurs millions d'articles dans 255 langues différentes, n'est évidemment pas étranger à ce problème.

Cela peut amener d'ailleurs à des situations tout à fait inattendues. On se souvient par exemple de la demande de filtrage formulée par l'Internet Watch Foundation, sans aucun contrôle judiciaire, suite à la découverte d'une page Wikipédia présentant l'album Virigin Killer de Scorpions.

Dans un tout autre domaine, c'est au tour du FBI de protester contre Wikipédia. En effet, la police fédérale américaine a constaté que l'encyclopédie libre illustrait certains contenus avec le logo officiel du Federal Bureau of Investigation. Une utilisation problématique pour le FBI, qui estime que cela peut conduire à une falsification du logo à des fins criminelles.

Dans un courrier (.pdf) adressé le 28 juillet à la fondation Wikimedia, le FBI a donc officiellement demandé le retrait du logo, en s'appuyant sur l'article 18 section 701 du Code des États-Unis. Une situation qui est aggravée par le fait que l'encyclopédie propose justement une illustration en haute qualité (format .svg). Sauf que le FBI a cité l'article en tronquant justement les parties essentielles.

Un point qui n'a pas échappé à Mike Godwin. Non content d'avoir créé tout un folklore sur Internet grâce au fameux "Point Godwin", l'homme est également directeur juridique à la Wikimedia Foundation. Dans sa réponse (.pdf), il note que la partie "oubliée" par le FBI concerne en réalité les badges, cartes d'identification et tout autre insigne. Une différence de taille qui permet manifestement à Wikipédia de continuer à afficher ce logo.

Et la fondation Wikimédia de se faire plus menaçante, en affirmant être prête à porter l'affaire devant les tribunaux. "Nous sommes en contact avec des conseils extérieurs et sommes disposés à défendre notre point de vue au tribunal" a conclu Mike Godwin dans sa lettre.