Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Numérique : un appel à projets pour transformer les services territoriaux de l'État

Le secrétaire d’État Jean-Vincent Placé prépare un appel à projets portant sur la transformation des services territoriaux. Celui-ci doit être lancé d'ici l'été.

Dans le cadre de sa grande concertation survenue à l'automne 2014, le conseil national du numérique a fait de « l'État stratège dans la transformation numérique » l'un des quatre thèmes centraux de sa réflexion, avec « la croissance, l'innovation, la disruption », « la loyauté dans l'environnement numérique » et « la société face à la métamorphose numérique ».

« Le numérique constitue un vecteur majeur de transformation des politiques publiques et un enjeu de souveraineté pour l'État. Pour répondre à ces défis, les pouvoirs publics doivent anticiper, accompagner et saisir les mutations induites par le numérique », justifiait alors le conseil national du numérique. Ce qui nécessite aussi d'adapter l'appareil étatique à cette nouvelle donne.

Et justement, ce travail est en cours, notamment pour les couches les plus locales de l'administration. Ainsi, le nouveau secrétaire d’État en charge de ces sujets, Jean-Vincent Placé, doit préparer le terrain en vue d'un appel à projets concernant la transformation numérique des services territoriaux..

Cet appel doit avoir lieu « rapidement », selon les services du ministère. Celui-ci sera lancé « avant l'été », peu après la remise des propositions finales, d'ici la fin mars, formulées par une mission associant l'inspection générale de l’administration et l'inspection générale des finances.

« Les administrations déconcentrées doivent en effet pouvoir bénéficier rapidement des outils numériques les plus modernes pour rendre le service public le plus performant à nos concitoyens », souligne l'équipe de Jean-Vincent Placé. Il s'agit d'une part d'optimiser l’organisation et le fonctionnement interne des services, et d'autre part de favoriser des collaborations avec les autres partenaires de l'État, via des laboratoires d’innovations territoriales.