Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nouvelle TV publique : France Télévision ne financera plus la création

"Tout est en place pour casser la création audiovisuelle française." C'est le constat auquel est arrivé l'USPA (Union Syndicale de la Production Audiovisuelle) après que se soit tenue au Sénat la journée de la création TV. En effet, Jean-François Copé, président de la Commission pour la nouvelle télévision publique, a fini par avouer les failles du projet. 

D'abord sur la compensation du manque à gagner des chaînes publiques, qui passera sûrement par une série de taxes sur les télécoms et Internet. Jean-François Copé et Christine Albanel ont bien voulu concéder qu'elle ne sera jamais complète mais que partielle par rapport aux recettes publicitaires perdues.

Ensuite, sur la contribution à la création audiovisuelle. Conséquence directe de la perte de revenus, elle disparaîtra vraisemblablement des budgets des chaînes publiques. "En revanche, les assouplissements répétés de la règlementation publicitaire au bénéfice des diffuseurs privés se confirment, sans aucune contrepartie pour le financement de la création" s'insurge l'USPA.

Avec la suppression des publicités des chaînes publiques, c'est un horizon bien noir qui s'esquisse pour la création audiovisuelle française. L'USPA a déjà appelé les participants de la création audiovisuelle à se mobiliser, et prie les parlementaires de bien vouloir "prendre conscience de l'enjeu, et sauver l'une des dimensions historiques de la politique française : la place éminente accordée à la création et à la culture."