Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft prépare l'arrivée de cafteurs au sein de ses logiciels

La disparition des DRM pour le catalogue d'EMI sur iTunes annonçait aussi l'arrivée de watermarking "cafteur" au sein des métadonnées des morceaux. Des informations personnelles sur le client furent donc inclues au coeur des fichiers AAC téléchargés, ceci afin de retrouver les coordonnées du propriétaire d'un morceau "malencontreusement" tombé sur les plateformes de peer-to-peer.

Une même initiative pourrait être prise par Microsoft pour ses logiciels. C'est ce que rapporte le brevet publié par le bureau américain des brevets et des marques de commerce il y a deux semaines. Sauf que si le marquage d'Apple était, d'après Clubic, modifiable par l'utilisateur, celui de Microsoft serait protégé de toute modification grâce à un système de permutation de portions de code au sein du logiciel.

Il est donc à prévoir que les futures éditions de ses logiciels donnent lieu à une chasse aux pirateurs qui auraient inconsciemment diffusé des versions craquées sur le peer-to-peer.