Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

EMI : aucun préjudice, mais il faut bien occuper les avocats

Le droit d'auteur est censé encourager la création, mais lorsque EMI s'oppose au Grey Album de Danger Mouse, c'est tout l'inverse. Dans une conférence sur le web 2.0 à San Francisco, la major britannique a reconnu que le mash-up distribué sur Internet du White Album des Beatles et du Black Album de Jay-Z ne lui avait pas causé préjudice. "Ca n'est pas une question de préjudice, c'est une question de droits", a expliqué le vice-président d'EMI David Munns, pour justifier la demande de retrait du remix. Preuve que le juridique a pris le pas sur l'artistique et l'économique.