Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

... et les trois candidats socialistes ignorent DADVSI

Le texte du projet socialiste était absolument silencieux sur DADVSI et sur la copie privée. Il se contente d'affirmer que "de nouvelles sources de financement seront recherchées en mettant à contribution les principaux bénéficiaires de la création", mais ne propose aucune contrepartie au bénéfice du public. Lundi dernier, la rencontre organisée par la section culture autour des propositions pour la culture et les médias des trois candidats à l'investiture socialiste était donc très attendue pour voir qui des trois officialiserait ses positions exprimées sur Internet en face des internautes. 
Le communiqué de presse bilan qui a suivi laisse peu d'espoir.
 Le mot "internet" ne figure pas une seule fois, pas plus que "copie privée" ou le mot "public" (si ce n'est dans l'expression "service public"). On notera en revanche la volonté des trois de "réguler les mouvements de concentration dans les medias et les industries culturelles...