Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Bouygues Telecom annonce son réseau LoRa dédié aux objets connectés

Bouygues Telecom lancera en juin prochain une première offre commerciale autour de LoRa, un protocole réseau dédié à l'internet des objets (IoT), offrant un réseau bas débit à grande couverture géographique.

Bouygues Telecom s'attaque au marché très prometteur de la start-up française Sigfox, qui vient de lever 100 millions d'euros pour permettre à une très grande quantité d'objets de communiquer simultanément en utilisant un réseau bas débit à longue distance. Dans un communiqué, l'opérateur mobile annonce le lancement en juin prochain du "premier réseau français dédié aux objets communicants basé sur la technologie LoRa" (Long Range), qu'il assure être "reconnue mondialement comme la plus aboutie dans le domaine de l'internet des objets".

L'Alliance LoRa, dont Bouygues Telecom est membre fondateur, avait été annoncée en janvier 2015 lors du CES de Las Vegas, dans le but de "standardiser les Lower Power Wide Area Networks (LPWAN) déployés à travers le monde pour favoriser l'Internet des Objets (IoT), le machine-to-machine (M2M), la ville intelligente et les applications industrielles". Ses membres comptent des équipementiers des télécoms (Actility, Cisco, Eolane, IBM, Kerlink, IMST, MultiTech, Sagemcom, Semtech, et Microchip Technology), et des opérateurs (Bouygues Telecom, KPN, SingTel, Proximus, Swisscom, et FastNet). 

"La capacité de LoRa à répondre aux besoins concrets des clients industriels aux problématiques variées (excellente faculté de pénétration dans les bâtiments ou en sous-sol, communication bidirectionnelle et sécurisée, objets en  mobilité, géolocalisation…) en fait, du point de vue des utilisateurs, la technologie la plus aboutie dans le  domaine de l’internet des objets (IoT)", assure Bouygues Telecom.

PAS VRAIMENT CONCURRENT DE SIGFOX ?

Développé par l'entreprise française (décidément) Cycleo rachetée par le géant américain Semtech, LoRa était testée depuis novembre 2013 dans la région de Grenoble. Le réseau ouvrira officiellement ses portes en juin prochain à Issy-Les-Moulineaux et sur une partie de Paris, ainsi que dans 500 communes de France d'ici la fin de l'année, dont Marseille, Lyon, Lille, Nice, Rennes, Montpellier et Angers.

Même si Sigfox n'est pas membre de l'Alliance LoRa, la start-up assure qu'ils ne sont pas concurrents. "Si l’on veut être court : Sigfox est un opérateur télécom et LoRa est un protocole de communication, utilisé par les opérateurs traditionnels à l’aide de modules Semtech dans le cadre de leur accord de partenariat, afin de rendre leurs réseaux interopérables", expliquait en janvier dernier le site spécialisé Aruco.

"La différence la plus notable entre la technologie de Sigfox et celle de Semtech –poussée dans le cadre de la LoRa Alliance– réside dans la compatibilité des modules. En effet, Sigfox ne fabrique pas les modules, qu’on peut trouver chez de nombreux fabricants proposant des composants compatibles avec la technologie UNB (Ultra Narrow Band) de Sigfox –mais pas uniquement–, afin d’exploiter les bandes des 169 MHz, 433 MHz ou 868 MHz. Avec le protocole LoRa, il faut en revanche contacter Semtech et faire l’achats de modules compatibles avec LoRa ou en passer par des acteurs proposant des produits à double compatibilité comme Prorep".

Dans son communiqué, Bouygues Telecom liste de nombreuses applications possibles du protocole LoRa dans le domaine de l'Internet des objets :