Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La Fédération Internationale des e-Sports révise sa position sur les femmes

Critiquée pour avoir réservé un tournoi de Hearthstone aux seuls hommes, la Fédération Internationale des e-Sports (IeSF) a décidé de revoir ses règlements pour prendre en compte la mixité.

En mai dernier, nous racontions que Nintendo organisait ses tournois de Mario Kart en séparant les femmes et les hommes dans deux catégories distinctes, comme c'est le cas pour les sports physiques comme le tennis, le football, le basketball ou l'athlétisme. Nous avions interrogé Nintendo pour avoir des explications mais l'éditeur ne nous avait jamais répondu.

Cependant comme nous l'avaient fait remarquer plusieurs lecteurs, Nintendo est loin d'être le seul à ostraciser les femmes de cette manière, dans le monde de plus en plus sérieux des compétitions de sports électroniques.

Les choses pourraient toutefois changer après le scandale suscité par un tournoi de Hearthstone interdit aux femmesL'organisateur d'une épreuve qualificative en Finlande a expliqué que le choix de n'accepter que les hommes était imposé par le règlement de la finale du tournoi, organisée par la Fédération Internationale des e-Sports (IeSF).

C'est donc elle qui s'est prise un déluge de critiques sur sa page Facebook, et qui a dû réagir après avoir expliqué dans un premier temps que "la décision de séparer les compétitions pour hommes et pour femmes a été prise en accord avec les autorités de sport internationales, dans le cadre de notre effort pour promouvoir les e-Sports en tant que sports légitimes".

Plus de catégorie réservée aux hommes

Voyant que ses explications peu compréhensibles ne calmaient en rien les réactions, l'IeSF a finalement annoncé jeudi matin qu'elle avait convoqué un conseil d'administration extra-ordinaire pour étudier la question. La Fédération internationale explique qu'elle maintient son choix de réserver des épreuves aux femmes, pour leur permettre de se faire une place dans des compétitions qui sont largement dominées par les hommes, et que c'est sa manière de "parvenir à une réelle équité des genres". Cependant, "nous réalisons que le fait d'organiser une compétition "réservée aux hommes" n'est pas la bonne manière de faire", admet l'IeSF.

Elle a donc décidé de modifier son règlement pour ne plus créer que deux catégories d'épreuves lors du prochain IeSF World Championship.

Une catégorie "ouvert à tous" avec :

Et une catégorie "réservée aux femmes" :

(illustration : CC @plural)