Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

TF1 inaugure la VOD gratuite avec le Maître du Zodiaque

Alors qu'elle était habituée à proposer ses séries à 1,99 euros la location de 24H, TF1 propose de revoir gratuitement les épisodes du Maître du Zodiaque. Cette première en matière de VOD en France s'accompagne d'un modèle publicitaire qui déterminera la généralisation du service à toutes les séries produites par la chaîne.

C'est AOL et Warner qui les premiers avaient cassé le tabou aux Etats-Unis en proposant des contenus vidéo gratuitement sur Internet. Alors que gratuité rimait jusqu'alors avec illégalité dans l'esprit des producteurs, Warner ouvrait la boîte de Pandore et permettait à la filière cinématographique d'envisager un modèle de financement publicitaire pour la diffusion de leurs œuvres sur Internet. Disney s'est alors engouffré en étant cette fois le premier producteur à diffuser lui-même ses séries sur Internet, toujours gratuitement. Ce fut un grand succès.

TF1, qui malgré tous les défauts qu'on lui prête n'a pas celui d'être bête, souhaite tenter la formule.
 Depuis mardi, c'est sa série de l'été Le Maître du Zodiaque qui sert de cobaye. Les épisodes successifs seront proposés gratuitement en streaming sur tf1vision.fr, chaque soir à minuit après leur diffusion à la télévision. Pour financer l'opération, TF1 mise sur la publicité en ligne. Trois écrans publicitaires de 1 minute 30 environ, qui ne pourront pas être zappés pendant la lecture de la vidéo. Les annonceurs à essuyer les plâtres sont Fleury-Michon, Les Pages Jaunes, St-Marc, Calor, la Société Générale, Veet et Tetra Pak. TF1 réalise donc également la performance d'amener sur Internet des annonceurs habitués aux médias traditionnels et que l'on a pour la plupart peu l'habitude de rencontrer sur le net. Une excellente nouvelle pour les professionnels de l'internet, qui lorgnent avec envie les milliards d'euros investis en publicité chaque année par les grands annonceurs traditionnels, sans qu'à peine une goutte ne soit dédiée au nouveau média.

Bien que gratuites, les vidéos sont protégées par un DRM pour s'assurer que tf1vision.fr reste le diffuseur exclusif de la série sur Internet.
 C'est évidemment Microsoft qui a été choisi, et le trio Windows, Internet Explorer et Windows Media Player est ainsi obligatoire. 

Notez enfin que TF1 n'est pas tout à fait le premier à offrir de la VOD gratuite sur Internet puisque Paris Premiere propose depuis plusieurs jours certaines de ses émissions phare en téléchargement par P2P.
 Mais TF1 est le premier à proposer des fictions.