Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

L'Arcep tape du poing sur la table contre Free, Bouygues, SFR et Orange

L'Arcep a ouvert 5 enquêtes administratives contre les opérateurs mobiles, soupçonnés de ne pas tenir leurs engagements, en particulier sur la couverture de leurs réseaux 3G.

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a décidé de siffler la fin de la récréation, après le relâchement provoqué par la décision du Conseil constitutionnel du 5 juillet 2013, qui avait privé l'Arcep de ses pouvoirs de sanctionsDans un communiqué publié mardi soir, l'autorité rappelle que ses pouvoirs ont été restaurés par une ordonnance du 12 mars 2013, qu'il ne lui manque plus qu'un décret d'application pour en bénéficier pleinement, mais qu'il lui reste toujours des pouvoirs d'enquêtes administratives.

Or justement, l'Arcep a décidé d'ouvrir 5 enquêtes administratives sur :

Aucun calendrier n'a été précisé sur le déroulé de chacune des enquêtes.