Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

iTunes : des clips en packs

Après le lancement d'un pack à 9,99 dollars pour visionner chaque mois les 16 épisodes du Daily Show de Jon Stewart, Apple réunit des vidéos musicales sur le même principe du prix de gros. Peut-être l'invention d'un nouveau type d'album.

Lorsque Apple a lancé sa boutique de musique en ligne iTunes, beaucoup d'observateurs y ont vu la mort progressive du format album, remplacé par la vente de morceaux à l'unité. Mais la firme à la pomme a réussi à préserver l'intérêt des albums avec un prix légèrement réduit (9,99 euros) et surtout avec des morceaux en exclusivité pour ceux qui achètent tout l'album d'un artiste. 

Fort de ce succès, Apple pourrait même donner naissance à un nouveau format : l'album vidéo.
 La firme souhaite vendre des packs de six ou sept chansons vidéos exclusives, et elle y a déjà travaillé avec des groupes comme Green Day ou les Foo Fighters. Par ailleurs iTunes Music Store expérimente avec l'album Fade To Red de Tori Amos la vente d'un pack de clips vidéos. Autrefois disponible sous forme de DVD, les 21 vidéos musicales de Tori Amos sont vendues ensemble 24,99 $ au lieu des 41,79 dollars nécessaires si l'on veut acheter chaque vidéo 1,99 dollars l'unité.

Apple pourrait aussi généraliser à toutes les vidéos le nouveau format "vingle" (vidéo+single) qui réunit en un seul achat le fichier vidéo et la chanson.
 "Avec le temps il n'y a pa de raison qu'il n'y ait pas de vingle pour chaque vidéo", a indiqué au magazine Billboard Eddie Cue, le vice-président des applications chez Apple. "Toutes les chansons n'ont pas de vidéo, mais toutes les vidéos ont une chanson". Aux USA, la formule a déjà fait ses preuves sur des chansons de Nelly, des Pussycat Dolls et de Josh Turner.