Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La fraude sur Internet progresse, Signal Spam et l'OCLCTIC s'allient

L'association Signal Spam a signé une convention de partenariat avec l'OCLCTIC. Ce rapprochement vise à optimiser les dispositifs face à une hausse de la fraude sur Internet. La plate-forme Internet-Signalement devrait recevoir plus de 100 000 signalements cette année, tandis que Signal Spam a déjà été alerté plus de 22,6 millions de fois.

Malgré la mise en place d'un service d'alerte contre les spams et la création d'une plate-forme dédiée au signalement des délits, la fraude sur Internet continue de progresser. Face à cette augmentation, l'office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) a annoncé la signature d'une convention de partenariat avec la plate-forme Signal Spam.

La signature survenue cette semaine officialise en réalité un rapprochement opéré depuis 2005 entre partenaires publics et privés. L'objectif reste "l'optimisation des dispositifs mis au service des internautes" et "l'efficacité des actions contre le spam et les spammeurs" en impliquant tous les acteurs : opérateurs de télécommunications, entreprises, associations et acteurs publics.

Cette convention "assure un rapprochement judicieux entre la plate-forme Pharos et celle de Signal Spam. À cet égard, une redirection vers Signal Spam est maintenant proposée à l'internaute dans le formulaire de signalements Pharos lorsqu'il sélectionne 'spam' dans la liste des infractions" a expliqué la patronne de l'OCLCTIC, reconnaissant que Signal Spam est "la structure la mieux à même de traiter et d'analyser les spams dans l'intégralité de sa problématique".

Depuis leur lancement, les deux plates-formes ont reçu un nombre très important de notifications. Signal Spam a ainsi reçu plus de 22,6 millions de signalements, tandis qu'Internet-Signalement a reçu 52 353 alertes en 2009 (dont 50,6 % se rapportant à des escroqueries) et 77 646 l'année suivante (dont 57 % relatifs aux escroqueries). Selon l'OCLCTIC, la barre des 100 000 signalements devrait être franchie en 2011.