Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Les Inrocks incorruptibles ?

Par iPodGeneration : Ne croque pas Pascal Nègre qui veut.



Luz, dessinateur aux Inrocks depuis plus de huit ans, a décidé de quitter le navire suite à une tentative de censure la semaine dernière de la part de l'équipe dirigeante.
 Dans le numéro à paraître que les abonnés ont déjà reçu, l'objet de la controverse, un dessin mettant en scène un téléchargeur de musique pris à parti par un ange au visage de Pascal Nègre lui conseillant "Télécharge légalement ou c'est les tribunaux" et un diable lui susurrant "Télécharge illégalement et tu fais chier Pascal Nègre !", est bel et bien présent.

Christian Févret, directeur de la rédaction, avait émis la semaine dernière des "réserves" quant à ce dessin estimant que "les gens qui n'étaient pas au courant de l'affaire ne pouvaient pas comprendre l'illustration" et sur "l'attaque personnelle de Pascal Nègre".
 Devant l'insistance de Luz, qui en terme de dessin humoristique nous a habitués à "bien pire", la Rédaction des Inrocks a fait marche arrière, mais il était trop tard, le collaborateur de Charlie Hebdo a décidé de partir "sans colère, mais avec beaucoup de dépit et une profonde tristesse". Pour lui, les Inrocks voulaient reculer, car "Toucher Pascal Nègre, c'est toucher Universal, toucher les liens économiques qu'on peut avoir avec Universal". Quoiqu'il en soit, la réputation du magazine va en prendre un sérieux coup...