Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

HP déterminé à se relancer sur le marché des tablettes tactiles

Fin avril, Hewlett-Packard abandonnait le développement de Slate, une tablette tactile initialement conçue pour tourner sous Windows 7. Suite au rachat de Palm, l'entreprise avait néanmoins relancé les spéculations autour d'un future tablette tactile. Si un tel projet se concrétise, HP se tournera alors vers WebOS pour équiper l'appareil.

En avril dernier, Hewlett-Packard rachetait Palm pour 1,2 milliard de dollarsÀ l'époque, beaucoup d'observateurs considéraient que la firme allait utiliser le système d'exploitation WebOS comme fer de lance pour percer dans le marché des appareils mobiles.

Néanmoins, les signaux envoyés par HP depuis ce rachat ne furent guère enthousiasmants. En effet, entre l'abandon de la tablette Slate et les déclarations contradictoires sur les intentions de la firme américaine, HP avait semé une certaine confusion. Depuis, les officiels de la société ont ajusté la communication du groupe et relancé par la même occasion les spéculations autour d'un hypothétique dispositif mobile.

Dans un communiqué de presse, Hewlett-Packard a affirmé que "Palm sera responsable du développement logiciel de WebOS et des produits basés sur ce système d'exploitation, à partir d'une feuille de route solide" allant des tablettes PC aux netbooks. De quoi ressusciter le Slate, initialement prévue pour tourner sous Windows 7 ?

"Avec WebOS, HP va fournir à ses clients une expérience unique à travers des smartphones et d'autres produits mobiles" a déclaré Todd Bradley, le vice-président exécutif du groupe.

Début juin, Mark Hudd avait expliqué que "WebOS sera l'épine dorsale" de la stratégie mobile de HP, afin "d'élargir l'influence du système d'exploitation au-delà du seul marché des smartphones". Ces différentes déclarations ne sont néanmoins pas surprenantes à l'heure où plusieurs gros acteurs manœuvrent pour lancer eux aussi des tablettes tactiles.

A priori, si Hewlett-Packard se lance effectivement dans le marché des tablettes, il est fort probable que son modèle calque celui d'Apple, en ayant la main à la fois le côté matériel (l'appareil) et le côté logiciel (le système d'exploitation, et sans doute la galaxie de services tout autour).