Fermeture de Soundcloud et avenir de la musique en ligne

Inscrit le 23/02/2006
11388 messages publiés
Envoyer un message privé
Neuro , sujet ouvert le 02/08/2015 à 14:13
Image IPB
djtuto.fr

Soundcloud est menacé de fermeture. Quel signal cela envoie-t-il aux acteurs de la musique en ligne ? Dossier exclusif Djtuto.fr
12 réponses
-->
Inscrit le 16/06/2014
156 messages publiés
Envoyer un message privé
Inscrit le 04/12/2014
489 messages publiés
Envoyer un message privé
Quel signal ? Que sans revenus, pas de service... Mais bon, certains ont encore du mal à comprendre ça, et tant que la radinerie sous couvert d'un pseudo discours de partage sera la norme prônée par une majorité des internautes, ben ça ne changera pas...!
Inscrit le 17/07/2008
1392 messages publiés
Envoyer un message privé
Tamo, le 03/08/2015 - 11:08
Quel signal ? Que sans revenus, pas de service... Mais bon, certains ont encore du mal à comprendre ça, et tant que la radinerie sous couvert d'un pseudo discours de partage sera la norme prônée par une majorité des internautes, ben ça ne changera pas...!

Tu as raison
Et je vais même étendre ce message aux patrons et autres financiers
Ce message est valable pour tous
Et une fois n'est pas coutume : "ce qui est en haut est comme ce qui est en bas"
Si on est radin en haut, il faut pas s'étonner à ne recevoir que de la radinerie depuis le bas
Et pareil dans l'autre sens : si on veut du pas cher, on aura du pas cher, mais on deviendra pas cher non plus ...
Inscrit le 09/04/2009
1508 messages publiés
Envoyer un message privé
(Soundcloud ne veut plus de problèmes avec les copyrights et ne désire donc plus être une plateforme où l’on publie ses mixes)

Phase 1 : Les ayants droits menacent
Phase 2 : SoundCloud se privent d'une partie de ses utilisateurs
Phase 3 ; Renégociation des contrats avec de plus pourcentage pour les ayants droits
Phase 4 : Faillite
Phase 5 : Fermeture et disparition du site.

(les recettes, partagées entre les inscriptions payantes et la publicité, ne sont pas suffisantes pour engraisser les majors toujours plus gourmandes.)

Je ne vois pas en quoi le partage et les vilains pirates sont responsables. Par contre les majors auront réussi a a voir la peau du site.
Inscrit le 04/05/2009
1495 messages publiés
Envoyer un message privé
Tamo, le 03/08/2015 - 11:08
Quel signal ? Que sans revenus, pas de service... Mais bon, certains ont encore du mal à comprendre ça, et tant que la radinerie sous couvert d'un pseudo discours de partage sera la norme prônée par une majorité des internautes, ben ça ne changera pas...!

Sauf que les demandes financières des majors sont totalement délirantes...
Mais dès que l'on parle de cela ils font l'autruche...
Pour rappel les services en ligne ne peuvent être viable que si les tarifs sont raisonnables par rapport à l'offre et la demande.
Là les coûts des copyrights est délirants. Sur 10€ pour Spotify tu as 3€ pour le service et le reste dans la poche des ayants droits 7€ (on parle en hors taxe).
C'est juste délirant comment la marge est faible...
On abouti à une situation où il ne peut y avoir que très peu d'acteurs financièrement viable en faisait des volumes énormes.
A en fait non... même Spotify est déficitaire... preuve que la matière première est trop cher...
Inscrit le 19/09/2013
1352 messages publiés
Envoyer un message privé
Super article, en tous cas, belle analyse et des propositions intéressantes (je connaissais pas http://storj.io/ pour ma part).

Par contre je comprends pas comment Soudncloud a laissé pourrir la situation en laissant les gens uploader n'importe quoi. S'il y a des gens à blâmer ce sont les users qui uploadent de la musique copyrightée sur Soundcloud : il est évident qu'il n'est pas fait pour cela, mais bien pour promouvoir ses compositions.

Heureusement qu'il reste bandcamp !
Inscrit le 04/05/2009
1495 messages publiés
Envoyer un message privé
tass_2, le 03/08/2015 - 16:34
X


contrôler réellement les contenus c'est très difficile et très cher.
Sur youtube qui possède des filtres auto il y a des faux positifs et aussi plein de contenu illégaux.
Mais taper sur google les majors n'osent pas trop (il est bien plus gros et puissant qu'eux) sur un petit oui ils n'hésitent pas à le faire.
[message édité par plop42 le 03/08/2015 à 20:55 ]
Inscrit le 19/09/2013
1352 messages publiés
Envoyer un message privé
plop42, le 03/08/2015 - 20:03

tass_2, le 03/08/2015 - 16:34
X



contrôler réellement les contenus c'est très difficile et très cher.
Sur youtube qui possède des filtres auto il y a des faux positifs et aussi plein de contenu illégaux.
Mais taper sur google les majors n'osent pas trop (il est bien plus gros et puissant qu'eux) sur un petit oui ils n'hésitent pas à le faire.

On peut imaginer une mesure assez simple : vu que les compositions sont censées être celles de l'artiste qui upload on force le nom de l'artiste (celui qu'il a enregistré à l'inscription) pour les morceaux uploadés.
Alors non ça n'empêche pas théoriquement de : 
- uploader des morceaux pas à nous avec un format affreux du genre "kevindu93 - Madonna_like a virgin" 
- créer des comptes aux noms d'artistes dont on veut uploader les morceaux

Mais : 
- ça en dissuadera certains, et bon la concurrence pour up/dl de la musique warez sans contraintes c'est pas ce qui manque.
- ça prouve au moins que le service n'est pas fait pour uploader des morceaux qui ne t'appartiennent pas.
Inscrit le 04/05/2009
1495 messages publiés
Envoyer un message privé
J'ai bien peur qu'il en faut bien plus pour dissuader les gens...
Inscrit le 19/02/2015
160 messages publiés
Envoyer un message privé
Une excellente nouvelle. Il faut que les internautes retournent vers le p2p, la technologie réseau la plus avancée, la plus performante, et la plus écologique à l'heure actuelle.

Une interface à la soundcloud, basée sur un p2p crypté, anonyme, rapide, et facile d'utilisation : voilà la solution.

Tant que des solutions en stream http existent, le p2p ne peut pas revenir. Le stream http, comme le DDL, sont des technologies réactionnaires. Elles empêchent le réseau de progresser. Il est normal qu'elles soient contrôlées par les veilles forces possédantes, et soit soumises au dictat de la propriété privée bourgeoise.

Le p2p est révolutionnaire. Comme toute technologie progressiste, elle remet en cause l'ordre établit, c'est à dire la forme de la propriété.

lrn2Marx.
[message édité par l.sga le 05/08/2015 à 11:02 ]
Inscrit le 19/09/2013
1352 messages publiés
Envoyer un message privé
l.sga, le 05/08/2015 - 10:59
Une excellente nouvelle. Il faut que les internautes retournent vers le p2p, la technologie réseau la plus avancée, la plus performante, et la plus écologique à l'heure actuelle.

Une interface à la soundcloud, basée sur un p2p crypté, anonyme, rapide, et facile d'utilisation : voilà la solution.

Tant que des solutions en stream http existent, le p2p ne peut pas revenir. Le stream http, comme le DDL, sont des technologies réactionnaires. Elles empêchent le réseau de progresser. Il est normal qu'elles soient contrôlées par les veilles forces possédantes, et soit soumises au dictat de la propriété privée bourgeoise.

Le p2p est révolutionnaire. Comme toute technologie progressiste, elle remet en cause l'ordre établit, c'est à dire la forme de la propriété.

lrn2Marx.

Oui enfin là le problème est du côté des users et non des ayants droits pour une fois : Soundcloud n'est pas un site de partage de fichiers tiers.
Inscrit le 04/02/2015
134 messages publiés
Envoyer un message privé
l.sga, le 05/08/2015 - 10:59
Une excellente nouvelle. Il faut que les internautes retournent vers le p2p, la technologie réseau la plus avancée, la plus performante, et la plus écologique à l'heure actuelle.

Et pourquoi pas au minitel tant qu'à faire ? Faut vivre avec son temps mon vieux.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux

prix indicatifs sujets à variation