L'Agence du numérique incite à créer sa propre Piratebox

Inscrit le 13/08/2002
26334 messages publiés
Envoyer un message privé
Guillaume Champeau , sujet ouvert le 24/04/2015 à 10:08



Il n'y a absolument rien d'illégal à le faire, et il faut se féliciter qu'il se sente libre de le faire. Pour remplir sa mission pédagogique visant à "favoriser l'accès de tous à la maîtrise des usages numériques", le portail officiel NetPublic, rattaché à la toute récente Agence du numérique, a publié ce vendredi sur Twitter un lien vers une page du wiki de l'association d'arts numérique Labomedia, qui explique en détails comment transformer un routeur WiFi en Piratebox, c'est-à-dire comment créer un serveur de données accessibles en WiFi, sur lequel peuvent être partagés des contenus librement accessibles à qui s'y connecte :


Comment transformer un routeur wifi en boîte de partage de contenus (Piratebox) http://t.co/7kYNlDPhin pic.twitter.com/mBGfbW7Mvx
— NetPublic (@netpublic) 24 Avril 2015

Les Piratebox étaient apparues au moment des débats sur la loi Hadopi, pour réagir à la lutte contre les réseaux P2P qui sévissait partout dans le monde. Les premiers modèles ont été conçus et popularisés avec des plans et instructions mis sous licence libre par David Darts, un professeur de la Steinhardt School of Culture, Education and Human Development.

Plutôt que d'utiliser le réseau Internet sur lequel les échanges sont mondiaux mais publics, et donc susceptibles de faire l'objet de répressions selon la nature des contenus échangés, les Piratebox fonctionnent exclusivement par la création d'un hotspot WiFi local. Chaque Piratebox peut ensuite se connecter à celles qui sont à proximité géographique, pour former une constellation de Piratebox et donc un réseau autonome, avec des protocoles de mesh comme BATMAN.

Le phénomène n'a toutefois jamais pris l'ampleur espérée, et le site qui cartographiait les Piratebox en France semble avoir fermé ses portes.

(Photo : Piratebox Lille)


Lire la suite
12 réponses
Inscrit le 17/03/2008
3098 messages publiés
A une époque, je croyais aussi beaucoup aux réseaux "mesh" (à base de B.A.T.M.A.N , maintenant plus Babel http://www.pps.univ-...software/babel/ , dans les 2 cas intégrés à OpenWRT).

Je pense désormais que ce n'est pas possible, pour une bête question de physique:

Le problème est que les radios wifi (telles que celles trouvées dans les TP-link sus-mentionnées) opèrent sur une seule fréquence, et ne peuvent changer très rapidement ni exploiter plusieurs canaux logique simultanément.

Fatalement, plus on ajoute de noeuds, plus le débit global baisse pour tout le monde , *même* pour les stations qui ne "s'entendent" pas directement. J'avais fait le test : Au bout de 10 station, le débit global est déjà divisé en moyenne par 7, quand il y a du trafic entre les stations. Et la station la plus lente (par exemple un PC en 802.11b) tire tout le monde vers le bas.

La solution c'est de faire des "îlots" reliés entre eux via des liens directionnels sur une fréquence différente (5GHz par exemple). Mais ça nécessite une planification qui va a l'encontre de la logique du réseau "auto-construit" du mesh.


Pour moi, ces réseaux mesh peuvent marcher, mais pour du trafic "léger", genre web. Dès qu'il va y avoir trafic soutenu (stream, download), le débit dispo va s'effondrer pour tout le monde .


La solution est +/- connue , bien que n'existant pas de manière économique actuellement : C'est de faire des radios qui sont capable d’émettre sur une fréquence tout en en écoutant une voire plusieurs autres, par exemple à base de SDR (software Defined Radio). Du coup le problème de contention fréquentiel disparait, surtout si les algo SDR arrivent à être assez sélectif.

A mon avis, on va arriver à de telles solutions, notamment grâce aux téléphones portables qui , désormais, vont avoir besoin de puces radio capable d'aller de 700Mhz à 3.5GHz... :-)
Mais bon c'est pas encore dans les TPLINK à 20€.
Inscrit le 13/08/2002
7488 messages publiés
Merci pour ces précisions tout à fait intéressantes !
Inscrit le 23/09/2008
2553 messages publiés
Inscrit le 03/09/2012
1618 messages publiés
Commentaire très instructif. Merci.
Inscrit le 07/10/2014
426 messages publiés
Quelqu'un ici a-t-il eut l'occasion d'essayer commotion ?
Je suppose que les limites physiques restent les mêmes ?
Inscrit le 17/03/2008
3098 messages publiés
J'ai essayé.


Commotion est en quelque sorte l'intégration de plusieurs logiciels libre dans une image "prête à flasher", avec une série de logiciels pré-installé. Une sorte de "distribution linux" pour routeur en quelque sorte, comme peux l'être pf-sense par exemple.

Donc oui, les principes physiques sont les même, les limitations aussi.

Ca n'empêche pas que c'est un projet très très intéressant , déjà de part la variété de matériel supporté ( https://commotionwir...wnload/routers/ ) , et il faut avouer que cette intégration déjà réalisée est bien pratique. Surtout, dès que les solutions techniques pour palier aux problèmes sus-mentionnés seront levés, Commotion pourra être adapté dessus relativement simplement, là aussi c'est quand même bien pratique !

(pour info, je travaille essentiellement avec du matériel TP-Link , genre 703N, MR3020, 740N , de l'ubiquiti - j'ai testé Commotion sur des bullets/nanostation M2  - et du microtik aussi , en RB750)
Inscrit le 07/10/2014
426 messages publiés
Merci pour toutes ces informations !
Inscrit le 22/11/2011
313 messages publiés
Toujours seulement les clefs USB en FAT ? Parce que s'pas top pour les fichiers de plus de 4 Go (à part en coupant), donc je sais pas si c'est toujours le cas sur les piratebox.
Inscrit le 23/06/2010
389 messages publiés
etrange, etant une base linux j'aurais pensé qu'un format EXT soit compatible....
Inscrit le 29/12/2010
95 messages publiés
Probablement, OpenWRT supporte l'ext2-4.

Par contre, NTFS n'est supporté qu'en lecture, et je ne sait pas si les drivers experimentaux pour l'ecriture sont distribués ou s'il faut les compiler...

Par contre je ne sait pas d'ou sort l'info que seul le FAT est supporté. La seul mention que je vois dans le tuto se situe au moment de l'installation, mais ca doit etre parceque le firmware original attend une clef en FAT.
Inscrit le 03/09/2012
1618 messages publiés
La seul mention que je vois dans le tuto se situe au moment de l'installation, mais ca doit etre parceque le firmware original attend une clef en FAT.

C'est possible en effet.
Comme le Raspberry Pi qui cherche, dès le démarrage, un fichier bien spécifique dans une FAT.
Inscrit le 06/02/2012
7 messages publiés
"Il n'y a absolument rien d'illégal à le faire, et il faut se féliciter qu'il se sente libre de le faire."

Libre de quoi ? De devoir tracer tous ses utilisateurs (logs) après une déclaration à l'ARCEP ? Haha !

Avez-vous bien lu l'article L33-1 et L39 du code des postes et des communications électroniques et le décret relatif à la conservation des données des communications électroniques avant d'écrire ça ?

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux

prix indicatifs sujets à variation