Commentaires : Zone Téléchargement : la Hadopi invite les habitués à se tourner vers l'offre légale

droitd'auteur
piratage
zone-téléchargement
hadopi
Tags: #<Tag:0x00007f920cd43460> #<Tag:0x00007f920cd43320> #<Tag:0x00007f920cd43190> #<Tag:0x00007f920cd43000>

#1

L’opération avait été organisée dans le plus grand des secrets pour ne pas éveiller le moindre soupçon. Finalement, après deux ans d’enquête, la gendarmerie nationale et le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) sont parvenus à procéder à la fermeture de Zone Téléchargement lundi 28 novembre en fin de journée. Dans la foulée, plusieurs individus ont été interpellés par les forces de l’ordre. Une affaire qui n’a évidemment pas échappé à la Haute Autorité pour la diffusion des…. Publié sur http://www.numerama.com/politique/212816-zone-telechargement-hadopi-offre-legale.html par Julien Lausson


#2

Même si l'offre légale ne pourra jamais proposer l'équivalent de ce qu'on trouve sur les site de warez et autres torrent, il faut reconnaitre qu'elle s'étoffe. Et des services comme Spotify ou Netflix ont de beaux jours devant eux. Le problème c'est pas le piratage, je pense que la plupart des gens sont prêts a payer quelques euros par mois pour acceder aux contenus culturels. Hadopi a eu le bon réflexe et est pour une fois pertinent, a mon sens.


#3

Non mais LOL !

“Notre site offrelegale.fr recense 426 plateformes différentes !”

Justement, il est bien la le problème !
Pourquoi on devrait aller se faire chier sur 426 plateformes différentes qui proposent toutes un contenu différent ? Nous ce qu’on veut c’est UNE plateforme, pas 426 :slight_smile:

Déjà le jour ou ils auront compris ça…


#4

Les gérants, d’abord, s’exposent à une peine maximale de 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende

Ça c'est pour la partie pénale. C'est sans compter la partie civile de l'action judiciaire, et les dommages et intérêts que les ayants-droits vont exiger. Ils parlent de 75 millions de préjudice…


#5

“Finalement, après deux ans d’enquête, la gendarmerie nationale et le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) sont parvenus à procéder à la fermeture de Zone Téléchargement lundi 28 novembre en fin de journée.”

Heu… Vous n’êtes pas au courant que le site est déjà rouvert ?


#6

Vous remarquerez que DL-Protect, qui permet d'accéder aux liens, n'est plus actif. Zone Téléchargement est peut être "revenu", il n'est pour l'instant rien d'autre qu'une coquille vide.


#7

Ou tout simplement un honeypot pour ceux qui dl.


#8

C’est un point auquel on pense, cela dit, sans les liens, le pot de miel est pour ainsi dire vide !


#9

www.jaimelesartistes.fr


#10

Consulter le site n'est pas un délit tant que le téléchargement n'a pas commencé. (C'est comme regarder les putes dans la rue ! :D)


#11

C’est sûr que si le but est de pousser les utilisateurs à aller vers le légal, c’est pas en en verbalisant plusieurs millions qu’ils y arriveraient.

Quitte à récolter les IPs, envoyer un bon d’achat découverte pour telle ou telle plateforme serait plus productif.


#12

Rien que le titre m'a fait rire MDR !


#13

Tant mieux comme ça ils vont enfin abandonner leurs dl-protect à la noix.
Je suis curieux de voir par quoi ZT va remplacer dl protect, réponse dans pas longtemps.

En attendant c'est http://www.extreme-down.me qui est content.


#14

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.