Commentaires : Windows XP : Microsoft luttera contre les virus jusqu'en juillet 2015

microsoft
pc
antivirus
virus
windows
windowsxp
Tags: #<Tag:0x00007f921107cec0> #<Tag:0x00007f921107cb00> #<Tag:0x00007f921107c740> #<Tag:0x00007f9211087618> #<Tag:0x00007f9211086f38> #<Tag:0x00007f9211086b28>

#1


Le support de Windows XP arrive à son terme. C'est en effet aujourd'hui que Microsoft publie les derniers correctifs de son système d'exploitation. Douze ans après sa commercialisation, Windows XP demeure pourtant très utilisé dans le monde. La plateforme serait en effet encore présente sur 30 % des ordinateurs dans le monde, selon des statistiques fournies par NetApplication pour le mois de décembre 2013.

La décision de Microsoft de ne pas poursuivre le suivi de Windows XP place de fait de nombreuses machines dans une relative insécurité. Certes, il aurait fallu aussi que ceux en charge des postes informatiques sous Windows XP prévoient plus en amont l'arrêt du support du système d'exploitation et enclenche dès que possible la migration vers un O.S. plus récent.

Que va-t-il se passer en effet si une faille est découverte sur le système d'exploitation ? Sans l'intervention de Microsoft, une personne mal intentionnée pourrait affecter des millions de personnes. Or, tout le monde n'a pas la chance d'avoir pu conclure un contrat spécial avec Microsoft, comme certaines banques et administrations, dont l'objet n'est rien autre que l'extension du support de Windows XP contre rémunération.

Avec le temps, la sûreté de Windows XP va s'étioler. Toutefois, Microsoft continuera quand même de fournir une protection antivirus jusqu'au 14 juillet 2015. En début d'année, la firme de Redmond avait en effet indiqué que son outil de lutte contre les logiciels malveillants, Security Essentials, verra sa base de données enrichie de nouvelles signatures pendant  un peu plus d'un an.

Lancé en 2009, Security Essentials est un logiciel gratuit de  protection en temps réel contre les virus, les logiciels espions et d'autres programmes malveillants. S'il n'est pas nécessairement considéré comme l'outil le plus efficace, il assure toutefois une relative défense du PC. Mais Microsoft prévient : même si l'outil sera encore maintenu pendant un an, son efficacité va progressivement se réduire.

"Nos travaux montrent que l'efficacité des solutions anti-logiciels malveillants sur les systèmes d'exploitation non maintenus est limitée", a expliqué Microsoft, qui ajoute qu'une protection efficace nécessite que chaque maillon de la chaîne remplisse son rôle. Or, un système d'exploitation qui n'est plus maintenu constitue un point faible terrible.

Au-delà du 14 juillet 2015, Security Essentials ne recevra plus aucune mise à jour. Il sera alors grand temps de changer d'antivirus... ou de songer sérieusement à passer sur un système d'exploitation plus récent.

Lire la suite


#2

À ce compte-là, d'autres antivirus sont plus efficaces que Security Essentials !

Signalons qu'aujourd'hui 8 avril, le seul patch envoyé par Microsoft ne concerne que .NET.


#3

Après, je me demande comment une société peut justifier de réaliser des correctifs pour certains clients mais de laisser les autres dans la merde pour le même produit. Une personne attaquée ne pourra t elle pas se retourner contre Microsoft si le correctif existait.


#4

Et pourtant, mon ms security essential me dit :
“La prise en charge de ce système d’exploitation a pris fin, ce qui signifie que Ms Security essentials n’est plus pris en charge et que votre ordinateur court des risques…”
On est loin du discours officiel !!!:huh:


#5

C’est pas “coure un risque” ?


#6

Hmm en fait non. Ca marcherait plutôt avec cette formulation: "Il se pourrait que / semblerait que votre ordinateur coure un risque."


#7

“Le subjonctif est un mode utilisé pour exprimer un doute, un fait souhaité, une action incertaine qui n’a donc pas été réalisée au moment où nous nous exprimons.”
Un risque est incertain, non ?
Tant qu’on a pas trouvé de faille sur XP, il n’y a pas de risque.
Ou alors, on part du postulat qu’il y a toujours un risque, et donc 'il se pourrait que votre ordinateur coure un risque" est un non sens.


#8

beaucoup de bruit pour rien au final.

et les discours de microsoft et d’autres ne fait que générer une certaine parano qui n’a pas vraiment lieu d’être.

car avec un minimum de précautions, on peut parfaitement se passer de mises à jour. mais ça, ça ne vaut que pour l’individu avisé qui comprend le fonctionnement de l’informatique. pour madame michu et ses ami(e)s, il est clair que c’est différent.

maintenant, on sait pertinemment qu’installer un nouvel OS sur un PC (et notamment un portable aux caractéristiques parfois spécifiques) pas trop récent est sujet à risques (performances en retrait, problèmes de pilotes, perte ou dysfonctionnement des logiciels préinstallés, etc…). et donc il faut vraiment peser le pour et le contre avant d’envisager un upgrade d’OS.

et si ça n’en vaut pas le coup, à moins de s’appeler kevin, à quoi bon jeter un PC qui fonctionne encore très bien?

par analogie, pourquoi irais-je bazarder ma caisse qui n’a qu’un airbag alors que les dernières en ont une ribambelle?


#9

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.